Une heure dans l’univers et l’œuvre de Vilhelm Hammershoi du 22/06/2019

image podcast

programme de la journée

REDIFFUSION – Émission spéciale : une heure dans l’univers et en compagnie des œuvres de Vilhelm Hammershøi, à l’occasion de l’exposition Vilhelm Hammershøi, le maître de la peinture danoise, au Musée Jacquemart-André jusqu’au 22 juillet 2019 à Paris. Willy Persello reçoit Jean-Loup Champion, commissaire de l’exposition, spécialiste de la peinture danoise et éditeur.

La découverte des toiles du peintre danois Vilhelm Hammershøi fut un choc. C’était au Musée d’Orsay en 1997. Il y eut un avant et un après cette découverte. La représentation de femmes, le plus souvent de dos, dans des intérieurs bourgeois et vides, fascine durablement. Vingt ans plus tard, cette fascination demeure aussi intacte que mystérieuse. Et toutes les toiles nous requièrent avec la même force : intérieurs, paysages et paysages urbains, nus, portraits. Le musée Jacquemart-André, pour la première fois depuis plus de vingt ans, nous permet de voir ces toiles jusqu’au 22 juillet prochain à Paris. Imaginée par Jean-Loup Champion, commissaire de l’exposition, critique d’art et spécialiste de la peinture danoise, cette exposition intitulée Hammershøi, le maître de la peinture danoise propose une quarantaine de toiles, dont plus de dix n’ont jamais été montrées en France. C’est l’occasion de découvrir une œuvre singulière, qui laisse sans mots ceux qui s’y penchent et de la confronter à celles de ces contemporains danois.

Portrait de Vilhelm Hammershøi par Peter Ilsted, son beau-frère, 1899, BNF – Eau forte

Né en 1864 et mort en 1916 à Copenhague, Vilhelm Hammershøi est un contemporain de Whistler, Rilke et Ibsen, notamment. S’il a beaucoup voyagé en Europe, sa peinture est ancrée à Copenhague. Je vous propose de plonger une heure dans l’univers et en compagnie des œuvres de Vilhelm Hammershøi avec la complicité de Jean-Loup Champion.

Le musée Jacquemart-André : 158 Boulevard Haussmann, 75008 Paris. Exposition du lundi au dimanche jusqu’au 22 juillet, de 10h à 18h, nocturne le lundi jusqu’à 20h45.

Le magnifique catalogue de l’exposition est publié par le Fonds Mercator : 35 euros au Musée, 39,95 euros en librairie.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les tableaux d’Hammershøi évoqués par Jean-Loup Champion dans l’émission (au fil de l’exposition) :

Portrait d’Ida, future femme de l’artiste, 1890

 

Cinq Portraits, 1901-1902
Stockholm, Thielska Galleriet. Photo credit: Tord Lund

 

Nu, 1910, The David Collection, Copenhagen

 

Paysage

 

Intérieur, rayon de soleil sur le sol, 1906, tableau ayant appartenu au pianiste Leonard Borwick, ami de l’artiste. Londres, Tate ©Tate, Londres.