The Map, rencontre avec des femmes remarquables du 09/04/2020

programme de la journée

Amandine Gay partage son temps entre recherche et création. Réalisatrice, universitaire, activiste, elle se définit comme auteure politique puisque l’écriture peut être cinématographique, journalistique ou même chorégraphique. Pour elle, la réappropriation de la narration est un acte d’émancipation.

Avec Amandine, nous avons parlé de son enfance à Lyon, de son entrée à Sciences Po l’année de ses 18 ans qui fut particulièrement difficile, de  Dorothy Parker et de sa collection d’essais, poèmes et articles de journaux parus dans l’édition spéciale « The Portable », elle nous a fait découvrir des travaux de Bell Hooks sur le féminisme mais surtout  « Eating the Other: Desire and Resistance. Black Looks : Race and Representation. Boston: South End Press »; en évoquant « Dykes to Watch Out For » , elle nous a donné envie de faire partie du cercle d’amies de Alison Bechdel.

Amandine Gay nous a aussi parlé de l’importance de la citation comme acte politique, de l’urgence de préférer l’émulation à la compétition et de l’importance d’avoir une stabilité affective.