Toutes les vidéos

Durée : 57'12

Dans cette émission (tous les 3e jeudis à l’écoute sur frequenceprotestante.com et en simultané sur notre chaine Youtube), Philippe Bilger reçoit Edwige Antier, pédiatre et femme politique.

Après son internat à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, Edwige Antier s’installe comme pédiatre en Nouvelle-Calédonie. C’était en 1972. Elle y commence également une carrière politique. Revenue en métropole en 1979, le docteur Antier reprend ses fonctions de pédiatre. Elle est élue 1ère adjointe au maire du 8ème arrondissement de Paris en 2001. En 2007, elle est députée adjointe et enfin députée titulaire.

En 2010, Edwige Antier dépose une proposition de loi visant à interdire les châtiments corporels infligés aux enfants. Elle préconise l’inscription de cette interdiction dans le Code civil, et non uniquement dans le Code pénal. L’élue explique que « plus on lève la main sur un enfant, plus il devient sournois, menteur et agressif ». « Il n’y a de bonnes fessées que pour ceux qui les donnent, mais pas pour les enfants qui les reçoivent ».