Bonne écoute et bonnes lectures

Date de publication : 21/02/2019

« Jusqu’à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement. »

1 Timothée 4:13

 

A l’époque des réseaux sociaux, des vidéos de deux minutes, du temps passé à twitter, facebooker ou envoyer des SMS, à l’heure de la perplexité devant les programmes de la télé, la lecture de livres demeure un plaisir inégalé. « Je n’ai jamais eu de chagrin qu’une heure de lecture n’ait dissipé » nous a dit Montesquieu. Depuis des années, on s’interroge sur la disparition du livre. Mais il fait mieux que résister. Les signatures de leurs livres par les auteurs attirent du monde, et dans de nombreuses villes, les salons du livre se multiplient. Ne manquez pas, du 15 au 18-mars, le Salon Livre Paris, à la Porte de Versailles. Les stands des différentes régions de France y sont toujours passionnants. Et notre région, l’Île-de-France prend la place qui lui revient.

 

Mais savez-vous que plusieurs de nos animateurs, à Fréquence protestante sont également écrivains ? Ces derniers mois, ils sont cinq ou six à avoir publié des ouvrages dans des domaines très différents.

 

C’est par exemple Evelyne Sèlles-Fisher, qui dans le Manteau d’Arlequin et Le brigadier du théâtre nous parle de l’actualité théâtrale, qui a publié un roman et un essai chez l’Harmattan. Le roman, très enlevé, intitulé « J’irais trinquer sur vos tombes ».imagine un groupe de seniors qui décident de vivre leur retraite ensemble…. Vous y découvrirez les amitiés, les tiraillements et la gaité dans la vieillesse… L’essai, « Lettres à Albert Camus » garde empreinte de l’enfance algéroise d’Evelyne, grande admiratrice du prix Nobel de littérature 1957.

 

Vous aimez l’histoire ? Alors, vous écoutez surement deux fois par mois les Dialogues sur l’histoire de Nicolas Mietton qui explicite avec un historien des moments clés qu’il s’agisse d’évènements politique ou de l’évolution de la société et des mœurs. Nicolas a sorti à la fin de l’année dernière « Les femmes de pouvoir dans l’antiquité » (ed. Prisma). Si les noms de Théodora, Cléopâtre, Agrippine et tant d’autres nous sont connus, on sait moins quel fut leur pouvoir, comment elles y ont accédé, ce qu’elles en ont fait et ce que l’histoire en a retenu ou…oublié.

 

Un autre livre d’histoire vient de sortir : Aude Terray qui anime sur notre antenne Points de suspension a enquêté sur l’entrée de Jean Moulin au Panthéon. « Entre ici Jean Moulin » est paru chez Grasset. Tous ceux qui l’ont entendu, se souvienne de la voix de d’André Malraux, prononçant ces mots en accueillant Jean Moulin au Panthéon le 19 décembre 1964. Aude a choisi d’explorer ce moment fondateur. Elle a mené l’enquête : comment s’est prise la décision de panthéoniser Jean Moulin ? Comment Malraux a écrit son remarquable discours ?. Quels personnalités et anonymes ont participé aux cérémonies ?.Le portrait d’une époque qui a forgé nos mythologies.

 

Et il y a aussi la politique et le droit. Ceux que l’analyse des comportements politiques intéresse liront « Les laboratoires de la haine. Enquête sur la face cachée du frontisme municipal » (Démopolis). Hacène Belmessous y décrypte minutieusement le système mis en place par les nouvelles équipes du Front National devenu Rassemblement National, dans les villes conquisse lors des municipales de 2014, en particulier à Beaucaire et Mantes-la-Ville. Un mardi sur deux, Hacène anime Entre les murs du grand Paris.

 

Quant au droit, c’est le domaine d’Anne-Katel Martineau, avocate. Son livre, « Le Droit du marché de l’art » paru chez Gualino l’an dernier, salué par la critique, présente le droit du marché de l’art. Qui sont les différents acteurs de ce marché, quel est leur rôle ? Comment s’acquiert, se transmet ou s’exporte une œuvre ou se reconnait son authenticité ? On y apprend les mécanismes de mécénat d’aides fiscales, ainsi que le droit des artistes sur leurs œuvres. Nul besoin d’être juriste pour lire cet ouvrage… Et retrouvez Anne-Katel sur notre antenne dans Un roman pour un soir, (les 5e samedi à 16h15) et Parcours sur l’art. (les 5e jeudi à 12h).

 

Notre conteuse Anne Marchand, nous a magnifiquement dépeint Rouen, entre légendes et histoire aux Editions des Falaises. On la retrouve dans Au fil des mots les 3e mercredi du mois et Au commencement, le mythe.

 

Enfin Frédéric Casadesus qui anime chaque semaine l’Esprit de Réforme nous a permis de découvrir « Les Diaconesses de Reuilly à livre ouvert », avec des photos de Karine Bouvatier (Olivétan).

Michelle Gaillard, directrice d’antenne