Cahiers de prison

Date de publication : 24/11/2021

Antonio Gramsci est un philosophe, écrivain et théoricien politique italien du début du 20e siècle. Il développe une théorie de l’hégémonie culturelle. Cette théorie part du postulat que la conquête du pouvoir présuppose celle de l’opinion publique.

Ses travaux portent sur l’histoire de l’Italie, le nationalisme, les partis politiques, la littérature, l’époque de la Renaissance et de la Réforme, ou encore le matérialisme historique. Membre fondateur du Parti communiste italien, il est emprisonné par le régime mussolinien de 1926 jusqu’à sa mort en 1937. Gramsci a écrit plus de 30 cahiers durant son emprisonnement. Ces écrits, connus sous le titre de Cahiers de prison, contiennent ses réflexions sur l’histoire italienne, ainsi que des idées marxiste, théorie critique et théorie éducative.

Pourquoi les Cahiers de prison d’Antonio Gramsci sont-ils si souvent cités et pourtant toujours si peu lus ? La cause est-elle à chercher dans leur caractère fragmenté et volumineux à la fois ? Tient-elle à l’oubli des références qui sont celles de la culture de Gramsci ? Se comprend-elle par le peu de connaissance que nous avons de la vie de cet intellectuel engagé dans les combats de son temps ? S’explique-t-elle par un message philosophique et politique aujourd’hui moins audible ? Peut-être… mais il semble avant tout que l’œuvre majeure de Gramsci pâtisse de la surimposition des interprétations aux dépens de la lecture directe des textes.
L’objectif de cette anthologie est de remédier à cette difficulté en permettant une saisie plus facile, plus immédiate et surtout la plus complète de la pensée gramscienne affranchie des gloses qui l’entourent et qui parfois la dénaturent ainsi que des réductions à quelques formules répétées à l’envi.

Faites l’essai, une émission de Brice de Villers, à écouter ce mercredi 23 novembre en direct sur notre antenne (sur 100.7 FM, frequenceprotestante.com et DAB+). Puis à retrouver en podcast.