Au commencement était le mythe du 22/10/2020

image podcast

programme de la journée

Mélusine et le mariage mélusinien

 

La fée Mélusine, bien connue en Poitou pour avoir construit tant d’édifices, de châteaux, d’églises, accepte d’épouser le mortel Raymondin à une condition : que jamais, jamais, ce roi ne cherche le samedi à la voir ni à savoir où elle serait. Il le lui jure tandis que Mélusine lui promet de ne faire que ce qui pourra tourner à son honneur.  Après le mariage et plusieurs naissances, le doute s’empare de Raymondin, qui manque à sa parole. Il découvre ainsi que son épouse, chaque samedi, porte une queue de serpente… La fée finit par le quitter, le laissant inconsolable.  Selon la légende, Mélusine revient voler autour du château et pousse un cri chaque fois que la mort d’un de ses descendants est proche.

Pour évoquer cette « noble histoire », Myriam White Le Goff, maître de conférences habilitée à diriger des recherches en langue et littérature médiévale à l’Université d’Arras, et autrice de  l’ouvrage « Envoûtante Mélusine » aux éditions  Klincksieck.