Enfantillages du 12/12/2018

image podcast

programme de la journée

Le magazine des livres pour enfants.


 

 

Guillaume DUPRAT est l’invité d’Enfantillages.

 

 

 

 

 

Bienvenue dans Enfantillages, le rendez-vous des enfants qui aiment lire et des grands qui ont su garder leur âme d’enfant. A Enfantillages, nous avons un désir : faire partager ce que l’illustre passeur de littérature Valery Larbaud nommait « ce vice impuni la lecture ».

 

 

 
Guillaume DUPRAT est auteur, illustrateur et, de son propre aveu, cosmographe. Le dictionnaire nous enseigne que ce terme, issu du grec kósmos : « univers » et gráphein : « écrire », désigne celui dont la science est la description de l’Univers. Rien que ça !
Autant dire que Guillaume DUPRAT nous arrache à la finitude de nos petites vies contingentes et élargit le champ !
Tous, nous nous sommes demandé, petits, comment voyait un chat ou une abeille, comment on se figurait le monde, avant les lunettes astronomiques et les satellites, ou très loin, chez les Pygmées ou les Eskimos. Mais lui, il a cherché les réponses et les a transcrites, en langage et images intelligibles pour tous, et en particulier les plus jeunes, dans des ouvrages pop up et humanistes, de toute beauté, au rebours de toute tentation ethnocentrique.
Si sa bibliographie tient en peu de livres, c’est que chacun d’entre eux est la somme de longues années de recherches passionnées, à compiler les dernières connaissances scientifiques, en astrophysique, en éthologie, en psychophysiologie, en optique, en anthropologie et j’en passe, mais aussi leurs représentations dans les arts, les religions, la philosophie.
Son propos, résolument singulier, est profond, et sa curiosité infinie. Et contagieuse.
« L’univers est un immense livre », professait Mohyddin Inb Arabi. Le dernier opus de Guillaume DUPRAT, Univers – Des mondes grecs aux multivers aux éditions Saltimbanques, nous convie, en compagnie d’esprits curieux nommés Pythagore, Aristote, Ptolémée, mais aussi Ibn al-Shâtir, Zhang Heng, Copernic, Galilée et Einstein, pour ne citer qu’eux, à partir en quête de ce mystère essentiel : où vivons-nous ? D’où vient le monde ? Quelles sont ses limites ? Quelle est sa place dans l’Univers ? Et comment cela finira-t-il ? Abandonnons-nous avec Guillaume DUPRAT aux plus vertigineuses des spéculations…

 

 

 

 

 

Le Livre des terres imaginées de Guillaume DUPRAT, SEUIL JEUNESSE, dès 9 ans.

 

 

« Sans en faire l’expérience », nous savons tous que « la Terre est une planète ronde, lancée dans l’espace à toute allure ». Mais cette certitude ne va pas de soi. Pourquoi pas une planète plate comme une assiette, ou bien bombée comme un bol, ou en forme de poire comme le pensait Christophe Colomb ? Ou bien pourquoi pas une île, en équilibre sur un serpent géant, dont les tremblements provoquent séismes et tsunami ? « Les visions du monde sont comme des miroirs tendus à ceux qui les ont imaginées ». Et autres temps, autres mœurs, haro sur l’ethnocentrisme ! Entre un carnet de voyage imaginaire et un cabinet de curiosités, ce beau livre humaniste, nourri de sciences et d’arts, de religions et d’anthropologie, invite le lecteur à changer de focale.
Lauréat du Prix du Meilleur documentaire au Salon international de Bologne (Italie) en 2009, du Prix Amerigo Vespucci Jeunesse au Salon international de Géographie de Saint-Dié en 2009 et du Grand prix de la presse des jeunes au Salon de Montreuil en 2008.

 

Zooptique – Imagine ce que les animaux voient de Guillaume DUPRAT, SEUIL JEUNESSE,
dès 6 ans.

 

 

Ton chat, la vache ou l’abeille voient-ils comme toi ? Et si tu te mettais à leur place, que ressentirais-tu ? Proie ou prédateur, l’essentiel, c’est d’avoir une vue adaptée à son environnement. Notre cousin le singe a le même champ de vision à 180° que nous, mais il doit mieux voir de plus près que nous, pour repérer les poux dans la fourrure de ses petits ! Et l’oiseau ? Protégé par une triple paupière, il cache, au fond de sa rétine, des trésors anatomiques sensibles aux UV et aux plus infimes mouvements. Soulève le masque sur les yeux de ces vingt animaux, et tu sauras tout. Le dispositif est ludique et instructif car l’auteur a compilé des années de recherches savantes en éthologie, psychophysiologie, optique etc. Avec à la clef une merveilleuse leçon de relativité : « A chacun son monde ! ». Lauréat du Prix Dapeng Natural Children’s Book Award, meilleur documentaire jeunesse en novembre 2018, en Chine.

 

Univers – Des mondes grecs aux multivers de Guillaume DUPRAT, éditions SALTIMBANQUES, dès 6 ans.

 

 

« L’histoire de l’astronomie est comme un grenier rempli de merveilleux
trésors »
, prévient l’auteur en guise d’invite au lecteur à s’aventurer avec lui et tous ces savants qui, depuis des millénaires « observent le ciel et essaient d’expliquer notre Univers ». Pythagore, Platon, Aristote, mais aussi Ibn al-Shâtir, Zhang Heng, Copernic, Galilée, Newton, Einstein… Longue est la liste de ces esprits curieux qui nous extraient de nos petites vies pour nous faire accéder à l’infini. Et la science n’est pas la dernière à être poète : comment ne pas frissonner d’émotion, en imaginant le rayonnement fossile de la plus ancienne lumière du monde, produite environ 380 000 ans après le big-bang, photographié par le satellite Planck ? Comment cela finira-t-il, dans quelques milliards d’années ? Sera-ce le « big-freeze », la mort thermique, le « big-rip », la grande déchirure ou le « big-crunch », la victoire finale de l’énergie noire ? Sommes-nous seuls ou y a-t-il d’autres univers, dans l’infiniment petit ? Le livre, sublimement illustré, incroyablement érudit, ouvre des portes vers autant de pistes (noires ?) où s’abandonner aux plus vertigineuses des spéculations… Lauréat du Prix de vulgarisation scientifique « Emys » en novembre 2018, en Allemagne.

 

 

 

 

Mon livre préféré

 

 

 

A chaque émission, Rémi nous parle de ce qu’il a lu et aimé.

 

 

 

Cette semaine : Le Mystère du corps humain de Jan Paul SCHUTTEN, illustré par Floor RIEDER, éditions de l’ECOLE DES LOISIRS, dès 11 ans.

 

 

 

 

 

 

Le mot du pro

 

 

 

 
Noël approche à grands pas. Qui mieux qu’une libraire pour nous guider dans nos choix de cadeaux ? Voici le top 3 des meilleurs livres à offrir selon Cyrielle, de la librairie LES GUETTEURS DE VENT, à Paris, dans le 11e.

 

 

 

 

Héros – Le Réveil ½ de Benoît MINVILLE, éditions SARBACANE, dès 15 ans.

 

 

 

 

 

 

 

Moi, j’ai peur du loup d’Emilie VAST, collection
« Tout-petits Memômes », éditions MEMO, dès la naissance.

 

 

 

 

 

 

 

Perdus dans la neige de Matthew CORDELL, collection « Caldecott », éditions du GENEVRIER, dès 3 ans. Livre lauréat de la Calcedott Medal en février 2018.

 

 

 

https://www.librest.com/librairies/les-guetteurs-de-vent-11.html

 

 

 

 

Le micro en balade

 

 

 

 

 

 

 

On s’envole maintenant pour le Japon. Direction MANGA-TOKYO, l’exposition qui se tient à la Grande Halle de LA VILLETTE jusqu’au 30 décembre, dans le cadre de
« Japonismes 2018 : les âmes en résonnance », qui célèbre 160 ans d’amitié franco-japonaise. Une très belle expo sur plus de 3000 m² autour du manga, littéralement
« image dérisoire », cette bande dessinée 100% nipponne dont les Français sont les deuxièmes plus grands lecteurs au monde. Des traumatismes post-bombe A incarnés par Godzilla au paysage urbain actuel, une immersion fascinante et instructive dans la mémoire fictionnelle d’un genre qui n’a cessé de s’inspirer de la mégalopole tokyoïte et de s’y imprimer.
Visite guidée avec Justine Weulersse, responsable des expositions à la Villette.
https://lavillette.com/programmation/manga-tokyo_e32

 

 

 

 

Tout nouveau tout beau

 

Pour Noël, une petite sélection, tout à fait à sa place sous le sapin, pour rendre honneur au plus beau spectacle du monde, celui de la nature.

 

 

C’était quoi, ce bruit dans la nuit ? Un papillon, une grenouille, un hérisson sur les traces d’une limace ? Pour les plus petits , les éditions AMATERRA publient un livre sonore, tout en noirs mats et en gris : Noctambules – Ecoute les animaux de la nuit de Géraldine COSNEAU, dès 3 ans. Tous à l’affût !

 

 

 

Ils sont les plus nombreux sur Terre, et aussi les plus variés ! Toujours chez AMATERRA, Clara CORMAN nous révèle La Face Cachée des insectes, dans un livre pop up traduit de l’anglais par Sébastien CORDIN, dès 6 ans. On reste bouche bée devant l’infinité de leurs formes et de leurs couleurs, et l’extrême sophistication de leurs mœurs sociales et guerrières ! On apprend avec stupeur que les cigales américaines patientent dix-sept ans à l‘état de larve, que certaines blattes poussent des cris de souris et que toutes proportions gardées, si elle était un homme, la cicindèle courrait 734 km en 1 heure !

 

 

 

 

Elles couvrent 30% de la Terre et abritent la moitié des espèces vivantes connues. Mia CASSANY nous fait pénétrer dans ces précieux et mystérieux territoires que sont les Jungles et réserves naturelles du monde, dans un « Album Mosquito ! » illustré par Marcos NAVARRO, éditions NATHAN, dès 8 ans. Ce beau et grand livre nous balade dans cette nature superlative, d’un parc naturel de la taille de l’Ile de France au Sénégal, aux forêts tropicales humides vieilles de 140 millions d’années, en passant par les monts Qinling où les derniers pandas vivent encore à l’état sauvage.

 

 

 

 

Migration – Le Merveilleux Voyage des animaux de Mike UNWIN (illustré par Jenni DESMOND, traduit de l’anglais par Sébastien CORDIN, éditions des ELEPHANTS, dès 6 ans) donne lui aussi matière à s’extasier devant les prouesses de la faune. « Si ces animaux ne se déplaçaient pas, ils ne pourraient pas survivre ». A pied, en vol ou à la nage, bravant monts, déserts et océans, 20 espèces migrent sous nos yeux en quête de nourriture et de sécurité pour leurs petits. La médaille d’or revient au sterne arctique : dans sa vie, ce volatile léger comme une plume aura parcouru l’équivalent de trois allers-retours de la Terre à la Lune ! Un exploit interdit aux bien nommées libellules globe-trotteuses : leur espérance de vie est si courte qu’entre l’aller et le retour, quatre générations de papillons naissent et meurent.

 

 

 

 

Avec Incroyables abysses, spectaculaire album pop up d’ELMODIE
(« L’Encyclopédie des petiots », éditions SALTIMBANQUES, dès 6 ans)
, on plonge dans le monde méconnu des profondeurs, où règnent le froid et l’obscurité perpétuels. Gare aux « anges des mers », qui sont en fait de redoutables tueurs ! Bravo aux éponges de mer aux faux airs de tour Eiffel ! Chapeau bas aux chasseurs au leurre bioluminescent !

 

 

 

 

Animal totem d’Agnès DOMERGUE, illustré par Clémence POLLET, éditions HONG FEI, dès 8 ans.
« Enfant hier et homme demain », « sur Terre, toute âme possède un animal totem ». Suivons le mystérieux chemin initiatique du petit d’homme en quête de son double animal. Sera-t-il ours, biche ou corbeau ? Ecoutons le hibou si sage : « Si tu cherches, c’est que tu n’es pas tout à fait perdu. »

 

 

 

 

Une pensée profonde, Qui est-ce ? – Les Mille Vies de l’être humain de Paola VITALE (illustré par Rossana BOSSU, traduit de l’italien par Danica URBANA, éditions DADOCLEM, dès 6 ans) n’en manque pas non plus. Cette cellule toute ronde, en première double page, à qui appartient-elle ? Un poisson, un oiseau ou… un enfant ? « C’est comme si, avant de naître, chaque bébé pouvait ‘’ se souvenir’’ du chemin tout entier que la vie a parcouru avant l’apparition des humains ». « La vie se transforme en permanence », rappelle ce bel album sur les traces de Darwin. Le lecteur est ému par un très fort sentiment de fraternité avec les autres espèces.

 

 

 

 

Idem avec Toi – Jusqu’au début du monde de Nathalie LEGER-CRESSON et Nathan STERN (illustré par Lana CHOUKROUNE, collection « Neuf », ECOLE DES LOISIRS, dès 8 ans) qui fonctionne par analepse, comme un Google Earth temporel qui zoome arrière en accéléré, non pas du coin de la rue à l’espace, mais de maintenant à la nuit des temps. Le lecteur est interpellé à la deuxième personne. Son voyage commence à la grotte Chauvet, au milieu des artistes chamanes qui ont créé à l’ocre rouge les chef d’œuvres de l’art pariétal. Il se poursuit jusqu’au premier amphibie, puis la toute première cellule, puis, ne sommes-nous pas tous des poussières d’étoile, jusqu’au point du Big Bang, au-delà duquel on ne passe pas. Ce beau texte ambitieux, à la fois scientifique et littéraire, manifeste avec brio l’infini pouvoir évocateur des mots.

 

 

 

 

Merveille que d’entendre Le Sapin de Monsieur Jacobi de Robert BARRY, livre-CD lu par Jean-François PERRIER, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Anne KRIEF, collection « Ecoutez l’histoire ! », GALLIMARD JEUNESSE, dès 3 ans, cette histoire à tiroirs écrite en rimes en 1963 pour célèbrer « l’arbre de fête », étêté puis débité petit bout par petit bout, et enfin
couronné d’« une étoile en comté extra-doux » !

 

 

 

 

Joie et magie encore avec Mes musiques classiques de Noël, illustré par Séverine CORDIER (GRUND). Haendel, Tchaïkovski, Bizet… que du bon pour initier les mini tympans, dès la naissance.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais le plus beau conte de Noël est une histoire d’aujourd’hui, celle du Marchand de tours Eiffel de Béatrice FONTANEL et Alexandra HUARD (coédition GALLIMARD JEUNESSE/AMNESTY INTERNATIONAL), dès 6 ans. Sans papiers parmi des milliers d’autres, il a fui l’Afrique sur un vieux rafiot à bout de souffle, transité via l’Espagne derrière les barbelés et fini par rallier Paris, pour y vendre aux touristes les versions mini made in China du symbole de la ville Lumière. Comme dans tous les contes, il faut un prince charmant. Un destin de héros à la Mamoudou Gassama, le sauveur de l’enfant du 4e étage, attend-il Massamba ? Mots et dessins somptueux transcendent la triste réalité pour livrer un récit empreint d’une joie forte et déterminée. Tout à fait de circonstance à Noël…

Suivez-nous et écrivez-nous sur Twitter @Enfantillages_ @DutheilFlorence

Ou à Enfantillages100.7@netc.fr

©Florence Dutheil