Enfantillages du 26/09/2018

image podcast

programme de la journée

Enfantillages, le magazine des livres pour enfants.

 

 

 

 

 

Marie DESPLECHIN et Claude PONTI sont les invités d’Enfantillages cette semaine pour parler d’Enfances.

 

 

 

Bienvenue dans Enfantillages, le rendez-vous des enfants qui aiment lire et des grands qui ont su garder leur âme d’enfant.

A Enfantillages, nous avons un désir : faire partager ce que l’illustre passeur de littérature Valery Larbaud nommait « ce vice impuni la lecture ».

 

 

 

Enfances de Marie Desplechin et Claude Ponti, Ecole des loisirs. Dès 11 ans.

 

« Où est l’enfance est l’âge d’or » écrivait Novalis. Mais qu’est-ce que l’enfance ?
Marie Desplechin et Claude Ponti, deux noms incontournables de la littérature jeunesse, se sont unis pour sonder ce mystère et créer Enfances.
Au pluriel, contrairement à Enfance de Nathalie Sarraute, qui, devenue écrivaine, dialoguait avec celle qu’elle fut ses onze premières années.
Enfances de Desplechin et Ponti, c’est un très bel album. Il ont extrait de 62 débuts de vie la quintessence de l’enfance, sa puissance et sa grâce.
A quatre mains, l’une de sa plume, l’autre de ses pinceaux, du dalaï-lama à Louis XIV, en passant par Piaf, Alan Turing et d’illustres inconnus, ils ont ciselé 62 portraits autour de ces moments-clés où l’on était petit et tout a basculé.

« Ma vie n’est pas très longue. expliquait Pome, la jeune héroïne du roman éponyme de Marie Desplechin. Elle se compose surtout d’enfance. Mais je suis la preuve qu’une vie courte et enfantine peut être pleine d’événements importants .
[ … ] Personne ne pourrait nous empêcher de grandir et de changer le monde. Pour nous, l’avenir ne faisait que commencer ».

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons eu la chance de pouvoir lire en avant-première le tout dernier opus de Claude Ponti : à réserver sans attendre chez votre libraire préféré !
Le Fleuve
de Claude Ponti, Ecole des loisirs. Dès 3 ans (à paraître en novembre).

Dédicacé « à Adèle », la fille et muse de Claude Ponti qui fit de son père un auteur, ce bel album format à l’italienne se déploie dans un paysage aussi beau et serein que celui de la baie d’Along, celui des rives du fleuve l’Ongoh. Là, cohabitent en paix deux tribus dans des villages de maisons flottantes, les Oolong, maîtres en « cueillaison des plantes nourrissantes » et fin cuisiniers et les Dong-Ding, sortes d’herboristes docteurs ès « plantoisoins » tels les
« revigores » et les « chtendormes ». Après une vie « belle et bien remplie », les grand-mères peuvent choisir de revivre dans le corps d’un garçon et les grands-pères dans celui d’une fille sans que personne ne trouve à redire à cette métempsychose genrée. Tout irait pour le mieux dans ce conte philosophique aux accents voltairiens mâtinés de dinguerie pure certifiée Ponti, sans le « monstrifique Kapadnon ».

 

 


Quelle merveilleuse et généreuse idée que Mes activités super rigolmarrantes de Claude Ponti (Ecole des loisirs. Dès 3 ans ) ! C’est comme de passer un après-midi à chahuter avec lui et ses « vrais poussins de livres » dans l’atelier du facétieux et inventif dessinateur. La fantaisie de Claude Ponti est évidemment no limit ! Tout le monde « se rigolmarre ». C’est absolument défoulatoire.

 

 


Blaise et le château d’Anne Hiversère de Claude Ponti, Ecole des loisirs. Dès 3 ans (réédition).
« Longtemps je me suis couché de bonheur, avec mes livres et ma lampe de poche ». Après ce clin d’oeil très proustien, Claude Ponti nous offre un album hommage à tous ceux qui ont nourri ses rêves et les nôtres. D’Uderzo à Mary Shelley, de Jacques Tati à Robert Crumb, de Betty Boop à Yoda, en passant par Charles Perrault et Super Mario, « ça risque d’être très long longtemps » de tous les citer et repérer dans la spectaculaire double page du dixième jour, à 1 h 25 mn 67 s, qui est absolument éblouissante et « irrésistibilicieusement » émouvante et virtuose. Un morceau de bravoure érudit et pop !

 

 


La Course en livre de Claude Ponti, collection « Lutin Poche », Ecole des loisirs. Dès 3 ans.
« ‘’Impossible d’être prisonnier d’un livre, on sort quand on veut.’’ C’est Blaise le poussin masqué qui le dit, donc c’est vrai ». Et une porte sur la tranche du livre lui ménage cette option. Vertigineux d’invention et de liberté, cet album est le film d’une vie où l’on mange, on dort, on fait tout en courant, un marathon avec des arrêts ππ, des loopings et des demi-tours. A la fois mini Ouvroir de littérature potentielle à lui tout seul et work in progress, l’ouvrage déborde d’inventions et d’auto-ironie sur le livre en train de se faire, n’hésitant pas à jouer avec la tautologie : « Tout ce qui n’est pas dans le livre n’est pas dans le livre ». On sort de la Course en livre repus et ravis, on sourit, on a comme des envies de « sautillonner » et de
« s’éclapatouiller ».

 

 

 

 


Une vague d’amour dans un lac d’amitié de Marie Desplechin, collection « Neuf Poche », Ecole des loisirs. Dès 8 ans.
Suzanne est la toute dernière des nombreuses petites héroïnes de Marie Desplechin. A onze ans, elle ignore la « peur du collège, peur du lycée, peur du bac, peur des études et peur du chômage » de ses parents comme les tocades futiles de la fille la plus populaire, « Nathalie Pinson et ses airs de princesse propriétaire ». En compagnie de Tim, son très lovely répétiteur d’anglais, elle se pose les vraies questions.« Nos vies, découvrent ces deux amoureux de Kipling, recèlent une part de romantisme qui est juste ce qu’il nous faut, quelquefois un peu plus ».


Ça va faire des histoires de Marie Desplechin, illustré par Glen Chapron, collection
« Mouche », Ecole des loisirs. Dès 6 ans.

Comme Sophie, l’héroïne de la comtesse de Ségur dont elle dévore les Malheurs, Fanta collectionne les bêtises. « Quelquefois, confie la fillette, j’aimerais entrer dans le livre pour pouvoir lui parler et devenir son amie ». Elle, son truc, c’est plutôt d’inventer des craques comme de dire à la voisine qu’elle est une enfant des rues forcée à voler. Le temps d’un séjour chez Sylvie sa marraine, elle va apprendre à lire et à ne plus (trop) mentir.


La Rue de l’Ours de Marie Desplechin et Serge Bloch, éditions de l’Iconoclaste. Dès 10 ans.
Marie Desplechin prête sa plume agile et empathique à son complice Serge Bloch pour raconter avec lui le Colmar de l’enfance du dessinateur, dont l’épicentre était le 7, rue de l’Ours, et sa boucherie casher Alex Bloch. L’ouvrage est à la fois pudique, émouvant et chaleureux, à l’image de ses créateurs. Les enfants curieux comme les grands peuvent lire avec un grand bonheur cette peinture intime d’« un monde qui avait survécu à des siècles de tracasseries et de bûchers, qui s’est discrètement évanoui, et qui n’existe plus ».

Profitons de leur réédition en poche cette année pour (re)découvrir de fameux livres de Marie Desplechin.

Séraphine de Marie Desplechin, collection « Neuf Poche », Ecole des loisirs. Dès 9 ans.
« Quand je suis née, j’étais presque morte ». Orpheline dans le Montmartre de 1885, Séraphine mène dès 13 ans la vie de labeur d’une couturière puis d’une petite bonne. Mais elle a de l’énergie à revendre : « J’ai beau avoir des parents morts, je me sens très vivante ». Avec l’aide de sainte Rita, la patronne des causes désespérée, parions que ce petit bout de femme se forgera un destin, qu’elle devienne fille comme sa tante Lolotte qui pose nue pour les peintres ou institutrice comme Louise l’héroïne anarchiste de la Commune. Marie Desplechin rend hommage aux femmes du peuple et à leurs combats : « C’est trop bête de voir sa paie coupée en deux parce qu’on porte la jupe ».

 

 


Pome de Marie Desplechin, illustré par Magali Le Huche, collection « Neuf Poche », Ecole des loisirs. Dès 8 ans.
Pome ne peut pas être une petite fille comme les autres puisque chez elle, on est sorcière de mère en fille. Ça tombe bien, Verte aussi. A l’ombre de la géniale Anastabotte, les deux vont tisser une super amitié, bousculant au passage pas mal de règles, comme « cette très ancienne frontière qui sépare les hommes des femmes, et les filles des garçons ». Ce roman choral, raconté successivement par plusieurs personnages, offre une merveilleuse leçon de vie : « C’est grave si tu crois que c’est grave. Mais si tu ne le crois pas, ce n’est pas grave du tout, je t’assure ».

 

 


Mauve de Marie Desplechin, illustré par Magali Le Huche, collection « Neuf Poche », Ecole des loisirs. Dès 8 ans.
On retrouve Verte et Pome, les héroïnes des deux romans éponymes, en prise avec les forces du Mal, dépêchées par les Ténèbres sous les traits trompeurs d’une jolie « poupée au casque blond » qui cache une harceleuse de collège particulièrement vicieuse, et de son père qui a
« trop de dents, trop de cheveux : la signature de l’escroc », et va monter le quartier entier et les services sociaux contre nos sympathiques sorcières et leurs mères. Aidées par une galerie de personnages secondaires qui prennent chacun la parole au fil des chapitres, Verte et Pomme se battent avec courage dans un roman aux notes plus sombres – parfois glaçantes – qu’à l’accoutumée.

 

 

 

Mon livre préféré

 

 

 

 

 

 

Rémi nous parle de ce qu’il a lu et aimé. Aujourd’hui, c’est le Journal de Gurty de Bertrand Santini, dont les différents tomes, Vacances en Provence, Marrons à gogo, Printemps de chien et Parée pour l’hiver sont publiés aux éditions Sarbacane, dans la collection « Pépix ».

 

 

 

Le micro en balade

 

 

 

 

 

 

 

Pour le reportage de la semaine, Enfantillages est allé promener son micro du côté du très cossu 7e arrondissement de Paris, au pied de la tour Eiffel. A la rencontre d’une vénérable institution bientôt centenaire, la bibliothèque américaine de Paris. Née des dons faits aux soldats de la Première Guerre mondiale, l’American Library in Paris est le plus important fond d’ouvrages anglophones du continent européen. La section Jeunesse est particulièrement active. Au programme : écriture et prise de parole en public pour les ados, lecture, chant et bricolage pour les plus petits, sur abonnement ou à la séance. Alexandra , Emmet, Jane et Kate sont en place, pieds nus sur les énormes peluches d’ours et de dragons, pour goûter la joie de lire dans la langue de Shakespeare. Celeste Rhoads, la responsable du département, agite son tambourin. C’est parti pour la spéciale « reptiles » de l’American Library,
dans le Micro en balade.

American Library in Paris
Children and Teens Department
10 rue du général Camou
75007 Paris
www.americanlibraryinparis.org

 

 

Tout nouveau tout beau

 

 

Les plus grands sont en classe. Voici de quoi étancher la soif de livres des tout-petits, dès la naissance.

Le Petit Eléphant rose d’Isabelle Gil, collection « Loulou et Compagnie », Ecole des loisirs. Dès la naissance.
La palme du plus kawaï, « mignon », comme on dit au Japon, revient au Petit Eléphant rose d’Isabelle Gil. De la pure poésie y jaillit du réel. Bébé éléphant et Madame mère sont tricotés en laine rose. C’est dire s’ils sont loin d’être réalistes ! Mais ils sont photographiés au milieu d’objets quotidiens, des bananes, de l’herbe, du coton, autant de tremplins pour l’imagination de l’enfant (éléphant) ! Lion, gorille, oiseau, il est qui il veut.

 

 


Toujours à L’Ecole des Loisirs, Sèche tes larmes, Petit Lapin ! de Jörg Mülhe (traduit de l’allemand par Svea Winkler-Irigoin, collection « Pastel». Dès la naissance) est une initiation à la compassion. Petit Lapin a mal. Pansement, mouchoir, comptine, le jeune lecteur accomplit les gestes et prononce les paroles qui font du bien. Ça marche ! Et l’enfant est aux anges !

 

 

 

 

 

 

 

En chemin d’Hector Dexet (éditions Amaterra. Dès la naissance) est un livre-surprise qui se déplie à chaque page. Couleurs acidulées, jolies rencontres, suivons le papillon. « Le chemin de ma maison est le plus beau de tous ».

 

 

 

 

 

Espiègle petit album que ce J’ai perdu ma langue de Michaël Escoffier (illustré par Sébastien Mourrain, éditions Seuil Jeunesse. Dès la naissance) ! « ‘’- Une langue, à quoi ça ressemble ? m’a demandé la fleur »¸ ? Réponse dans un festival ludique de jeux de mots et de formes.

 

 

 

 

 

 


Si petit, Si gourmand et Si curieux de Florian Pigé, collection « Albums Junior », éditions HongFei. Dès 18 mois.
« Tu es si petit et pourtant tu vas si loin ». « Tu as les yeux plus gros que le ventre ». « Tu veux toujours aller voir ce qui se passe plus loin ». Une girafe rouge, un cacatoès bleu, une tortue jaune, trois héros pour un triptyque qui explorent le monde à la façon d’un petit d’homme. Encre et tampon, simples et épurés, animent ces albums qui interpellent astucieusement l’enfant en s’adressant à lui à la deuxième personne du singulier.

 

 

 


Même dessinateur mais changement de style, tout aussi expressif , avec Monsieur Fée illustré donc par Florian Pigé, avec un texte de Morgane de Cadier, collection « Calembredaines », éditions Balivernes. Dès 3 ans.
Monsieur Fée a bien du chagrin. Il se trouve si nul comparé aux autres fées de la forêt, toutes si douées, qu’il n’a d’autre choix que de partir. Et s’il découvrait sa voie là-bas, dans la ville grise et morose où « les gens ont l’air si tristes » ? Réenchanter le quotidien, c’est un don !


Bébé est bien caché d’Atinuke , illustré par Angela Brooksbank (traduit de l’anglais par Illona Meyer), éditions des Eléphants. Dès 2 ans.
A vélo, l’enfant apporte le panier de bananes à Baba à l’autre bout de la piste cabossée bordée de baobabs . Mais pourquoi est-ce si lourd ? Y aurait-il un rapport avec un certain B… comme bébé ?


Splash ! Au début, il y avait trois couleurs d’Aree Chung (traduit de l’anglais – Etats-Unis, éditions Gründ. Dès la naissance) est une explosion de couleurs primaires. Comme un hommage et une relecture des iconiques Petit-Bleu et Petit-Jaune de Leo Lionni, qui auraient croisé le chemin des tapageuses et belliqueuses Rouges. C’est la guerre ! L’amour sauvera-t-il l’harmonie dans la cité bigarrée ?

Pour les plus grands, dès 3 ans, l’amitié, qui accompagne les grandes découvertes, est à l’honneur.


La Nuit de Berk de Julien Béziat (collection « Pastel », Ecole des loisirs) raconte « un truc terrible » : Berk le canard a été oublié dans la boîte à doudous ! Heureusement, il a un compagnon d’infortune dans cette traversée éprouvante de la nuit à l’école, Croc, le « croco-sac-à-dos ». Sprouitch ! C’était quoi, ce truc mou ?


Bob et Marley – La Nuit de Marais-Dedieu (Seuil Jeunesse) affrontent eux aussi la terrifiante Nuit ! « Peur que le soleil ne se lève pas demain. Peur qu’il fasse nuit à jamais » ! A l’universelle et intemporelle angoisse, Marais-Dedieu répond par une pirouette irrésistible.


Dans Presto et Mollo explorent la grotte Ronzz de Takabatake Nao (traduit du japonais par Anaïs Koechlin, éditions Philippe Picquier), le chien et son ami le singe jouent à se faire peur. Sous la couette, « on dirait qu’on est dans une grotte, tu ne trouves pas » ? Presto est plus intrépide, Mollo traîne des pieds. Rythmé par des onomatopées de mangas, pour transcrire l’imaginaire sonore des deux explorateurs, l’album avance jusqu’au bout de la nuit. « Hors de question d’abandonner » !


Le Loup, le canard et la souris de Mac Bennet et Jon Klassen (traduit de l’anglais – Etats-Unis, collection « Pastel », Ecole des loisirs) se confronte à un autre grand topos de la littérature enfantine, le Loup ! « Un petit matin, une souris croisa un loup. Le loup la dévora vite fait ». OK, fin de l’histoire ? Mais non ! Une voix (de canard ) surgit des entrailles: « J’ai peut-être été avalé, mais je n’ai aucune intention d’être mangé ». Et que le chasseur passe son chemin. Les deux amis se débrouillent très bien tout seul. C’est plein de fantaisie, on adore !


Refermons cette sélection dédiée à l’amitié avec Les Trois Pommes de Maria Keil (traduit du portugais par Mylène Contival, éditions Chandeigne). « J’aime bien avoir beaucoup d’amis », dit l’enfant. Mais à plus de deux, tout se complique ! Les pommes rouges, démesurées comme des ballons de plage, seront-elles le meilleur sésame ? Dans une grande économie de traits et de mots, sans appuyer le propos, on réfléchit sur la naissance du lien à autrui.


Saluons enfin sans attendre l’ovni de Julien Baer : Le Livre du livre du livre illustré par Simon Bailly, éditions Hélium.
En vacances, Thomas s’ennuie. Il part explorer les environs et tombe sur un livre qui raconte l’histoire de Thomas, qui est en vacances, s’ennuie et tombe sur un livre qui raconte l’histoire de Thomas, en vacances… Bref, vous avez compris ! Ce livre aux images comme saupoudrées d’un sable mélancolique est un envoûtant objet littéraire, au sens propre comme au figuré. L’enfant a bien trois livres enchâssés en main mais en plus, il plonge en douceur dans les vertiges divins de la mise en abyme.

Bonne lecture à toutes et à tous !

Suivez-nous et écrivez-nous sur Twitter @Enfantillages_ @DutheilFlorence
Ou à Enfantillages100.7@netc.fr
Facebook EnfantillagesL’Emission/Fréquence Protestante

©Florence Dutheil

 

Au sommaire des autres émissions d’Enfantillages : cliquez sur la date pour écouter !

23/01/2019 → Invité : Rémi COURGEON

Mon livre préféré de Rémi : Enigmes au fil de l’Histoire – Résous 25 mystérieuses affaires de Victor ESCANDELL, adapté par Ana GALLO, traduit du catalan et de l’espagnol par Gemma SANJUAN et Mariam CHAIB BABOU, éditions SALTIMBANQUES, dès 6 ans. 

Le micro en baladeReportage aux Visiteurs du soir du Centre national de la littérature pour la jeunesse à la Bibliothèque nationale de France, une série de rencontres publiques avec les acteurs du monde des livres  – auteurs, scénaristes, illustrateurs, éditeurs, conteurs… Enfantillages est allé écouter l’auteure et illustratrice May ANGELI, virtuose de la gravure sur bois, présentée par son amie la critique, commissaire d’exposition et spécialiste de l’illustration Janine KOTWICA.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : C’est toi ma maman de LILIA, traduit de l’anglais par Caroline FAIT (éditions MANGO JEUNESSE, dès 3 ans)  ; Au temps des cerises de France QUATROMME (illustré par Elsa ORIOL, collection « Bisous de famille », éditions UTOPIQUE, dès 6 ans) ; Papa est en bas de Sophie ADRIANSEN (illustré par Tom HAUGOMAT, éditions NATHAN, dès 10 ans) ; Le Cimetière des mots doux d’Agnès LEDIG (illustré par Frédéric PILOT, éditions ALBIN MICHEL JEUNESSE, dès 5 ans) ; Le Chevalier au chômaged’Alice BRIERE-HAQUET (illustré par Estelle BILLON-SPAGNOL, éditions FRIMOUSSE, dès 8 ans) ; L’Enfant de la pluie de Sandra LE GUEN et Olivier POG, illustré par Juliette BARBANEGRE, éditions FRIMOUSSE, dès 7 ans ; Be happy ! Mes plus belles comédies musicales de Susie MORGENSTERN, illustré par Sébastien MOURRAIN, livre-disque aux éditions DIDIER JEUNESSE.

09/01/2019 → Invité : Davide CALI 

Mon livre préféré de Rémi :  Les Mystères de l’eau de Blaise HOFMANN, illustré par Rémi FARNOS, éditions LA JOIE DE LIRE, dès 8 ans.

Le micro en baladeReportage sur la CHARTE des auteurs et illustrateurs jeunesse.

Tout nouveau tout beau :  L’actualité du livre jeunesse : Snowman de Jacques DUQUENNOY, éditions de LA GOUTTIERE, dès la naissance ; L’Emouvantail de Renaud DILLIES, mis en couleurs par Christophe BOUCHARD, éditions de LA GOUTTIERE, dès 4 ans ; Calum ou le bonheur à portée de long nez de Rachel CORENBLIT, illustré par Julie COLOMBET, éditions SARBACANE, dès 5 ans ;Appartement à louer de Lea GOLDBERG, illustré par Anna GRIOT, traduit de l’hébreu par Julien DARMON, éditions ALBIN MICHEL JEUNESSE, dès 4 ans ; Mulysse tête de mule prend la mer de Øyvind TORSETER, traduit du norvégien par Aude PASQUIER, éditions LA JOIE DE LIRE, dès 8 ans ; Le Tour du ciel de Daniel PENNAC et Jean-Claude MORICE, œuvres de Joan MIRO, éditions de la REUNION DES MUSEEES NATIONAUX/CALMANN-LEVY, dès 6 ans ;  Fabuleuses créatures – Retour vers les dragons et les licornes, les griffons et bien d’autres créatures encore de Floortje ZWIGTMAN, illustré par Ludwig VOLBEDA, traduit du néerlandais par Marie-Andrée Pieters, éditions de la REUNION DES MUSEEES NATIONAUX, dès 7 ans ; Nos vies en l’air de Manon FARGETTON, éditions RAGEOT, dès 14 ans.

26/12/2018 → Invitée : Catherine GRIVE

Mon livre préféré de Rémi : Les Loups-Garous de Thiercelieux : Lune Rousse de Silène EDGAR et Paul BEORN, éditions CASTELMORE, dès 10 ans.

Le micro en baladeReportage : le top 4 des livres de 2018 selon la LIBRAIRIE NOUVELLE d’Asnières.  Nous sommes là de Oliver JEFFERS, traduit de l’anglais (Irlande), éditions Kaléidoscope, dès 3 ans. Le Gristiti de Benji DAVIES, traduit de l’anglais (Royaume-Uni), éditions MILAN, dès 3 ans. Le Célèbre Catalogue Walker & Dawn de Davide MOROSINOTTO, traduit de l’italien par Marc LESAGE, collection « Médium », éditions de l’Ecole des Loisirs, dès 11 ans. Le Trésor de l’île sans nom de Gilles ABIER, illustré par Mini LUDVIN, éditions POULPE FICTIONS, dès 9 ans.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : Grand-père Mandela de Zazi, Ziwelene et Zindzi MANDELA, illustré par Sean QUALLS, adapté de l’anglais par Laurana Serres-Giardi, éditions RUE DU MONDE, dès 5 ans ; Le Prix d’Evelyne de Joe HOESTLANDT (illustré par Léo POISSON, éditions du POURQUOI PAS, dès 9 ans) ; Henry et la liberté de Ellen LEVINE (illustré par Kadir NELSON, traduit de l’anglais – Etats-Unis – par Ilona MEYER, éditions DES ELEPHANTS, dès 6 ans) ;Comme un million de papillons noirs de Laura NSAFOU, illustré par Barbara BRUN, éditions CAMBOURAKIS, dès 6 ans ; I have a dream, de Jamia WILSON et Andrea PIPPINS, traduit de l’anglais, éditions CASTERMAN, dès 7 ans ;Discrimination – Un Inventaire pour ne plus se taire d’Emma STRACK (illustré par Maria FRADE, éditions LA MARTINIERE JEUNESSE, dès 9 ans) ;Les Grandes Questions de William de Constance ØRBECK-NILSSEN, illustré par Akin DUZAKIN, traduit du norvégien par Aude PASQUIER, éditions LA JOIE DE LIRE, dès 8 ans ; Se jeter à l’eau de Geneviève CASTERMAN, éditions ESPERLUETE, dès 3 ans ; Le plus long des chemins de Nicolás ARISPE (éditions Le Tripode, dès 6 ans) ;  Tao de Manuel OLLE, illustré par Neus CAAMAÑO, traduit de l’espagnol, éditions PICQUIER JEUNESSE, dès 5 ans ; Oh non, pas un livre !de Stéphanie GUERINEAU (illustré par Mercè GALI, éditions LANGUE AU CHAT, dès 3 ans).

12/12/2018  → Invité : Guillaume DUPRAT

Mon livre préféré de Rémi :  Le Mystère du corps humain de Jan Paul SCHUTTEN, illustré par Floor RIEDER, éditions de l’ECOLE DES LOISIRS, dès 11 ans.

Le mot du pro : Reportage : le top 3 des meilleurs livres à offrir selon Cyrielle, de la librairie LES GUETTEURS DE VENT, à Paris, dans le 11e. Héros – Le Réveil ½ de Benoît MINVILLE, éditions SARBACANE, dès 15 ans ; Moi, j’ai peur du loup d’Emilie VAST, collection « Tout-petits Memômes », éditions MEMO, dès la naissance ; Perdus dans la neige de Matthew CORDELL, collection « Caldecott », éditions du GENEVRIER, dès 3 ans.

Le micro en balade : Reportage à l’exposition Manga Tokyo à la Villette.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : Noctambules – Ecoute les animaux de la nuit de Géraldine COSNEAU, éditions AMATERRA dès 3 ans ; La Face Cachée des insectes de Clara CORMAN, traduit de l’anglais par Sébastien CORDIN, éditions AMATERRA, dès 6 ans ; Jungles et réserves naturelles du monde de Mia CASSANY, collection « Album Mosquito ! » illustré par Marcos NAVARRO, éditions NATHAN Migration – Le Merveilleux Voyage des animauxde Mike UNWIN (illustré par Jenni DESMOND, traduit de l’anglais par Sébastien CORDIN, éditions des ELEPHANTS, dès 6 ans) ; Incroyables abysses d’ELMODIE (« L’Encyclopédie des petiots », éditions SALTIMBANQUES, dès 6 ans) ; Animal totemd’Agnès DOMERGUE, illustré par Clémence POLLET, éditions HONG FEI, dès 8 ans ;Qui est-ce ? – Les Mille Vies de l’être humain de Paola VITALE (illustré par Rossana BOSSU, traduit de l’italien par Danica URBANA, éditions DADOCLEM, dès 6 ans) ; Toi – Jusqu’au début du mondede Nathalie LEGER-CRESSON et Nathan STERN (illustré par Lana CHOUKROUNE, collection « Neuf », ECOLE DES LOISIRS, dès 8 ans) ; Le Sapin de Monsieur Jacobide Robert BARRY, livre-CD lu par Jean-François PERRIER, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Anne KRIEF, collection « Ecoutez l’histoire ! », GALLIMARD JEUNESSE, dès 3 ans ; Mes musiques classiques de Noël, illustré par Séverine CORDIER (GRUND), dès la naissance ;Le Marchand de tours Eiffel de Béatrice FONTANEL et Alexandra HUARD (coédition GALLIMARD JEUNESSE/AMNESTY INTERNATIONAL), dès 6 ans.

28/11/2018  → Invité : Benjamin LACOMBE

Mon livre préféré de Rémi : Comment le Grinch a volé Noël du Dr Seuss, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Stephen Carrière, éditions du Nouvel Attila. Dès 7 ans.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : Les Boîtes de peinture de Marcel AYME, illustré par May ANGELI, éditions des Eléphants. « De 4 à 75 ans » ; Roméo et Juliette de Pierre CORAN, d’après William SHAKESPEARE, illustré par Charlotte GASTAUT, Père Castor Flammarion, dès 6 ans ;Nicolas le philosophe d’Alexandre DUMAS illustré par Christophe MERLIN (« La Collection », Grasset Jeunesse, dès 6 ans) ;Avez-vous lu les classiques de la littérature ? de Soledad BRAVI et Pascale FREY (Rue de Sèvres, dès 13 ans) ;Eux c’est nous – L’Instinct, le cœur et la raison, de Daniel PENNAC, suivi deRéfugiés en 8 lettres de Carole SATURNO et Jessie MAGANA, illustré par Serge BLOCH, collection « Cimade », coédition de 40 éditeurs. Dès 6 ans ; Rue des Quatre-Vents – Au fil des migrations de Jessie MAGANA, illustré par Magali ATTIOGBE (éditions des Eléphants, dès 8 ans) ; Biaka, sauvée ! d’Adrienne YABOUZA et ZAÜ (éditions de l’Elan vert, dès 6 ans).

14/11/2018 → Invitée : Catharina VALCKX

Mon livre préféré de Rémi : Des dieux et des boulettesde Maz EVANS, tome 1 « Le prisonnier 42 » et tome 2 « Panique Zéro héros », illustrés par Guillaume PLANTEVIN et traduits de l’anglais (Royaume-Uni) par Valérie Le Plouhinec, éditions NATHAN. Dès 9 ans.

Le micro en baladeReportage auprès des jeunes lauréats du Prix Clara 2018.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : La Grande Famille de Galia BERNSTEINNathan. Dès 3 ans ; Mon amie Momo de HWANG Misun (traduit du coréen, éditions Picquier Jeunesse, dès 2 ans) ;Le Chat qui ne voulait pas fêter Noël de Lil CHASE, illustré par Thomas DOCHERTY, traduit de l’anglais par Rose-Marie Vassallo, éditions du Père Castor-Flammarion. Dès 7 ans ;Peter le chat debout de Nadine ROBERT et Jean JULLIEN, éditions Little Urban. Dès 3 ans ;  Splat et le bébé surprise ! de Rob Scotton (traduit de l’anglais, Nathan, dès 3 ans ; L’Extraordinaire Voyage du chat de Mossoul raconté par lui-même d’Elise FONTENAILLE, illustré par Sandrine THOMMEN, éditions Gallimard Jeunesse, collection « Giboulées », dès 6 ans ; Les Chats de la tour Eiffel d’Auro ROSELLI, illustré par Laurent de BRUNHOFF, traduit de l’anglais par Didier da Silva, Hélium, dès 5 ans ;  Le Grand Fauve, de Luc BLANVILLAIN, illustré par Nathalie DESFORGES, Ecole des loisirs, dès 9 ans ; Brouzouf Tour ou la folle virée avec ma grand-mère complètement barrée de Cécile CHARTRE (collection « Doado », éditions du Rouergue. Dès 13 ans) ; Adorable, c’est tout moi de Carl NORAC, illustré par Claude KNAEPEN DUBOIS, collection « Pastel » de l’Ecole des Loisirs. Dès 3 ans ; Igor et Souky à la conquête de l’espace de Sigrid BAFFERT, illustré par Sandrine BONINI (collection « Les balades d’Igor et Souky », éditions des Eléphants. Dès 3 ans) ; Les Sentiers perdus de Stéphanie DEMASSE-POTTIER, illustré par Mathilde PONCET (éditionsHélium. Dès 3 ans).

 

24/10/2018 → Invité : Serge BLOCH

Mon livre préféré de Rémi : Le Trésor de Barracudade Llamos Campos, illustré par Nicolas Pitz, traduit de l’espagnol (castillan) par Anne Cohen Beucher. Ecole des Loisisrs. Dès 9 ans.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse :  La Librairie de tous les possibles de YOSHITAKE Shinsuke, traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako, éditions Milan. Dès 10 ans ; Mini-bibliothèque (coffret de 4 albums : Pascal, Un, deux, trois… etcetera !, Ma soupe de poule au riz, J’adore les alligators) de Maurice SENDAK (nouvelle édition traduite de l’anglais – Etats-Unis – par Agnès Desarthe, éditions de l’Ecole des Loisirs, dès 3 ans) ; Quelle horreur ! de Claire LEBOURG, Ecole des Loisirs, dès 3 ans ; Je veux dessiner ! de GO Hyejin (éditionsPhilippe Picquier Jeunesse, traduit du coréen par LIM Yeong-hee dès 3 ans) ; La Maison sous-marine aux 100 étages de IWAI Toshio, traduit du japonais, éditions Philippe Picquier Jeunesse. Dès 6 ans ; Demain, il fera beau de Rosie EVE, éditions Saltimbanque. Dès 3 ans ; Cher Donald Trumpde Sophie SIERS (illustré par Anne VILLENEUVE, éditions AliceJeunesse, dès 8 ans) ; Edition spéciale de Max SALADRIGAS, éditions AliceJeunesse (dès 3 ans) ; Un son a disparu de Rodrigo MUNOZ AVIA, Alice Jeunesse, dès 8 ans.

 

10/10/2018 → Invité : Gilles RAPAPORT

Mon livre préféré de Rémi :Georges et la clé secrète de l’Univers de Lucie et Stephen Hawking, illustré par Garry Parsons et traduit de l’anglais par Frédérique Fraisse, Pocket Jeunesse.

Le micro en baladeReportage spécial  Journée nationale des DYS chez Elisabeth Mauger, orthophoniste à Chelles, en Seine-et-Marne, à l’occasion de la numérisation de la collection « Colibri » des éditions Belin avec la voix d’Edouard Baer.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : Opération Lovelaced’Emmanuelle Kécir-Lepetit, collection « Les Savantissimes », éditions Le Pommier. Dès 9 ans ; Ma vie sous algorithmes – Débats et portraits de Florence Pinaud, illustré par Vincent Bergier, collection « Décodage », Nathan. Dès 13 ans ;Qui sont les hackers ?  de Samuel Verley (illustré par Elodie Perrotin, collection « POCQQ », éditions du Ricochet. Dès 12 ans) ;Les Tops des inventions de Joël Lebeaume et Stéphan Julienne, illustré par Buster Bone et Rémi Saillard, collection « Dokéo », Nathan. Dès 9 ans ; Magique ou scientifique ? de Jean-Christophe Piot (illustré par Zelda Zonk, collection « Doc’mania », Gulf Stream. Dès 6 ans) ; Question de mémoirede Michèle Mira Pons, illustré par Edith Carron, Acte Sud Junior. Dès 9 ans.

 

12/09/2018 → Invité : Jean-Philippe ARROU-VIGNOD

Mon livre préféré de Rémi : Chat perdu de Jean-Noël Blanc, collection « Folio Junior », éditions Gallimard Jeunesse.

Le micro en baladeReportage à la fête de rentrée de l’Ecole des Loisirs pour la présentation d’Enfances de Marie DESPLECHIN et Claude PONTI.

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : La Rentrée des animaux de Noé Carlain, illustré par Hervé Le Goff, collection « Poivre et compagnie », éditions de l’Elan vert. Dès 3 ans ; L’Ecole, maman et moi de Clotilde Delacroix, éditions du Seuil Jeunesse. Dès 5 ans ; Jake le Fake – A l’assaut du collège de Craig Robinson et Adam Mansbach, illustré par Keith Knight, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Yves Sarda, Seuil Jeunesse. Dès 9 ans ; Pour toute la vie de Sophie Helminger, illustré par Didier Jean & Zad , éditions Utopique. Dès 6 ans ; Veux-tu lire avec moi ? de Lawrence Schimel, illustré par Thiago Lopes , traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Christine Mignot (édition originale en portugais), éditions Circonflexe. Dès 4 ans ; Mon Carnet d’écrivain (éditions Usborne. Dès 9 ans) ; L’Histoire de l’art de Sarah Courtauld, illustré par Karine Bernardou, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal Varejka et les Tableaux célèbres de Megan Cullis, illustré par Mark Beech, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Jean-Noël Chatain.

13/06/2018 → Invité : BARROUX

Mon livre préféré de Rémi : La Guerre des clans d’Erin Hunter, Pocket Jeunesse.

Le micro en baladeReportage à l’ARPLE, association de recherche et de pratique sur le livre pour enfants œuvre depuis 1984 pour faire connaître et aimer la littérature jeunesse, à la  formation « Lire un livre à haute voix » animé par Ralph Nataf.

Le mot du pro : Interview d’Anne-Sophie Zuber, cofondatrice de l’ARPLE. Est-ce que les grandes vacances  sont un bon moment pour initier un enfant qui n’aime pas lire au bonheur de la littérature ? Y a-t-il des trucs et des astuces ?

Tout nouveau tout beau : L’actualité du livre jeunesse : Clairefontaine, L’Ecole des Bleus- La Rentrée et Le Choc de Fabrice Colin, illustrés par Christine Chatal, Nathan, dès 8 ans ; Banksy- L’Art transgresse les règles de Hettie Bingham. Traduit de l’anglais et publié aux éditions Palette…, dès 7 ans ; Mon Premier Tour du monde à découvrir illustré par Maurèen Poignonec, aux éditions Auzou éveil, de la naissance à 3 ans ; Captain Mexico de Guillaume Guéraud, illustré par Renaud Farace, éditions du Rouergue, dans la collection «  Dacodac »,  dès 9 ans ; Les Koalas ne lisent pas de livres et Les Grizzlis ne dorment qu’en hiver d’Anne Herbauts, Esperluète éditions, 3 ans ; Pompon ours dans les bois de Benjamin Chaud, éditions Hélium, dès 3 ans ; Des Feuilles et des branches de Julia Billet,  illustré par Manon Ficus, éditions Calicot, dès 12 ans ; La Musique de Charlie Pop et Emilie Collet, dans « Mes premiers docs sonores », Gründ, dès la naissance.