Enfantillages du 23/01/2019

image podcast

programme de la journée

Le magazine des livres pour enfants.

 

 

 

 

 

portrait de l'auteur Rémi Courgeon

 

 

 

 

Rémi COURGEON est l’invité d’Enfantillages.

 

 

La rencontre a eu lieu chez Rémi COURGEON, aux Lilas, autour d’un thé rouge aux fleurs d’hibiscus, déversé par une mystérieuse théière aux airs de lampe d’Aladin. Sans doute le secret de son imagination féconde. On accède à son atelier à la vue spectaculaire sur Paris par un escalier orné de sculptures à têtes de mort, façon Basquiat, et d’énigmatiques inscriptions magyars. Là, avec des papiers collés, l’auteur-illustrateur-plasticien dévoile son œuvre feel good en cours : des portraits de gens qui s’aiment…

 

 

 

 

 

citation de Rémi Courgeon sur l'enfance

 

 

 

 

 

Rémi COURGEON le dit avec une gourmandise affichée au fond des yeux qu’il a très bleus, il est  « un raconteur d’histoires ».

Comme son maître Goscinny, à la différence duquel il dessine aussi, il signe des livres très dissemblables, qui ont cependant en commun un rythme, une qualité d’écriture et un humour tendre reconnaissables entre mille.

 

 

 

 

portrait d'Haitiens après le séisme de 2010

 

 

 

 

Maître du portrait, il est parti, avec les French Doctors de Médecins du Monde et Médecins Sans Frontières, dessiner les rescapés du terrible séisme de 2010 en Haïti ou les oubliés des bidonvilles de Nairobi, au Kenya, pour témoigner, crayon en main et dans le plus grand respect, de cette humanité malmenée.

 

 

 

 

 

Ses deux derniers défis s’appellent Timoto, une série sur un petit tigre craquant et Le Miel de la rue Jean-Moulin, un premier roman sur la coexistence pacifique entre religions, tous deux chez Nathan.

 

 

Chronique des livres de l’invité

 

 

couv Le Miel de la rue Jean-Moulin de Rémi COURGEON, collection

 

 

 

 

Le Miel de la rue Jean-Moulin de Rémi COURGEON, collection  » Premiers romans », éditions NATHAN, dès 7 ans.

La ruche de la rue Jean-Moulin fête ses dix ans : autant dire que  « numéro un : la reine des abeilles » exige une cuvée exceptionnelle, un miel mille fleurs, rien que ça !  Num, la petite narratrice (z’) ailée et ses sœurs vont devoir se bouger les élytres pour satisfaire leur royale génitrice. « La reine a précisé que c’était mille espèces de fleurs différentes, et que c’est grâce à cette grande diversité qu’on pourrait atteindre l’excellence ». Sans démonstration appuyée, cette chronique d’une petite rue de banlieue où cohabitent en paix mosquée, temple, église et synagogue, racontée depuis le ciel par un mini drône malicieux et gourmand, délivre un message opportun de tolérance et d’ouverture, foi d’« happyculteur ». C’est le premier roman de Rémi COURGEON.

Dans la nouvelle rubrique Tu nous lis un bout ?, Rémi COURGEON nous dévoile un extrait du premier chapitre du Miel de la rue Jean-Moulin.

 

 

 

 

couv Timoto y arrive presque tout seul et Timoto a un meilleur ami de Rémi COURGEON, éditions NATHAN

 

 

Timoto y arrive presque tout seul et Timoto a un meilleur ami de Rémi COURGEON, éditions NATHAN, dès 3 ans.

Timoto est un adorable tigreau. Son énorme tête mangée par deux grands yeux comme des soucoupes est plantée sur un petit corps certes chétif, mais bourré d’énergie et de bonne humeur. Timoto a la pêche, qu’il rencontre son futur meilleur ami escargot, aussitôt baptisé Norbert, ou qu’il joue avec Jules à attacher ses «ficelles » de chaussures. C’est tendre et drôle. Un petit personnage diablement attachant.

 

                             

             

 

 

 

couv Tiens-toi droitede Rémi COURGEON, éditions MILAN

Tiens-toi droite de Rémi COURGEON, éditions MILAN, dès 6 ans.

« Ici, à Djougou, pour faire grandir une fillette, on lui pose des trucs sur la tête et elle doit les pousser le plus haut possible vers le ciel, sans les faire tomber ». Avec le port de tête altier d’une reine, Adjoa a tant porté qu’on pourrait en faire un inventaire à la Prévert ! Jusqu’au jour où un client à « gueule de phacochère » l’envoie par 40 degrés livrer un drôle de fagot dont s’échappe…  un revolver ! Très bel album, hommage à la beauté et à la dignité des Africaines.

 

 

 

 

 

 

 

couv Invisible mais vrai de Rémi COURGEON, collection «  Les albums en or », (réédition) éditions MANGO JEUNESSEInvisible mais vrai de Rémi COURGEON, collection «  Les albums en or », (réédition) éditions MANGO JEUNESSE, dès 6 ans.

« Emile, va faire ton piano ! ». Il préférerait continuer à lire les aventures de l’Homme invisible mais sa maman est prof de piano, alors pas question d’échapper à ce qu’il appelle sa «  corvée  » ! Jusqu’à sa rencontre avec M. Fressinet, accordeur de piano et aveugle de naissance, qui joue des morceaux rouges et verts. « Son monde à lui est une autre planète ».

 

 

 

 

 

 

 

 

couv Trois jours en plusde Rémi COURGEON, collection «  Les albums en or », éditions MANGO JEUNESSETrois jours en plus de Rémi COURGEON, collection «  Les albums en or », éditions MANGO JEUNESSE, dès 3 ans.

« Arrière-Grand-Père, pourquoi es-tu si vieux ? », interroge Touneuf. Et Ordage lui offre une réponse merveilleuse de sagesse et d’espoir, à des années lumière de l’âgisme ambiant. « Cultiver le potager, avec passion et patience », quelle belle leçon de vie ! Un amour de petit livre transgénérationnel.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Oizochat et Le Fils caché de l’Oizochat de Rémi COURGEON, éditions MANGO JEUNESSE, dès 6 ans.

Magnifiques pages de garde peuplées d’oiseaux et de chats de tous acabits, au seuil de ce récit initiatique construit autour d’un être hybride, « ni tout à fait un oiseau, ni tout à fait un chat, mais un mélange des deux ». Epuisé, assoiffé, cet étrange étranger au parler inaudible peine à se faire sa place dans la forêt de Cécédille. Il endosse les rôles les plus ingrats, « vider les crottes de nid… nourrir les vieux chats édentés », en pleurant chaque nuit son pays en guerre. Mais nul n’est à l’abri d’une « ronde amitié » ni d’un coup de foudre « entre air et eau ». Une fable majeure, tire-larmes (de rire et d’émotion). Dans la même veine, Le Fils caché explore avec délicatesse la parentalité recomposée et le sort des pièces rapportées. « Papaï ? »

 

 

 

 

 

couv Passion et Patience de Rémi COURGEON, éditions MILAN

Passion et Patience de Rémi COURGEON, éditions MILAN, dès 6 ans.

Jumelles aussi parfaites que brunes, « que personne ne confondait, tant leurs caractères étaient opposés », « Passion entraînait Patience, et Patience calmait Passion ». Voici les fascinantes compagnes de jeu que Rémi COURGEON a imaginées pour Gustave Eiffel. Comment l’ingénieux ingénieur aurait-il pu choisir entre ses deux muses formant à elles deux la femme parfaite ? Une très jolie invention, habitée et inspirante.

 

 

 

 

 

couv Gros chagrin de Rémi COURGEON, éditions TOM’POCHE

 

Gros chagrin de Rémi COURGEON, éditions TOM’POCHE, dès 3 ans.

« J’veux plus être noire ! ». Maman est noire, papa est blanc et Noémie l’enfant métisse sanglote, ne sachant plus trop qui elle est. Heureusement, Boulou la chatonne au petit cœur rayé de noir et de blanc – grande sœur graphique de Timoto – sait bien comment consoler l’enfant.

 

 

 

 

 

couv Cette nuit-là de Rémi COURGEON, éditions MANGO JEUNESSE

 

Cette nuit-là de Rémi COURGEON, éditions MANGO JEUNESSE, dès 3 ans.

«  Cette nuit-là »… Nuit après nuit, Lune après l’autre, ce joli album en demi-cercle explore toutes les variations graphiques et narratives offertes par cette amorce et c’est subtilement poétique.

 

 

 

 

 

 

 

couv Blancs comme neige de Rémi COURGEON, éditions MILAN,

 

Blancs comme neige de Rémi COURGEON, éditions MILAN, dès 3 ans.

Quand ta propre mère louve est incapable de te reconnaître parmi tes frères de tanière, et t’interpelle d’un « Hé, toi ! »  indifférencié, c’est
« terriblement vexant » !  Mais une nuit où rien ne se passe comme prévu, la fratrie de loulous trouve enfin le moyen de sortir de l’anonymat. Comme quoi, « les bêtises, ça a du bon ! ». (Et c’est drôle à lire…).

 

 

 

 

 

couv Brindille de Rémi COURGEON, éditions MILAN

 

Brindille de Rémi COURGEON, éditions MILAN, dès 3 ans.

Pavlina ne fait pas le poids face à ses trois frères. C’est toujours elle qui se coltine les tâches ménagères négociées au bras de fer. Peut-être que la boxe pourrait changer la donne ? Alors, la peur au ventre mais « une fleur de défi » en tête, la fillette monte sur le ring. Prête à délaisser le grand piano noir ?

 

 

 

 

 

 

couv J'ai mal aux maths d’Elisabeth BRAMI, illustré par Rémi COURGEON,  éditions TALENTS HAUTS

J’ai mal aux maths d’Elisabeth BRAMI, illustré par Rémi COURGEON,  éditions TALENTS HAUTS, dès 6 ans.

« Les professeurs ne comprennent pas qu’on ne comprenne pas », résume Gaston Bachelard en exergue. Tamara la littéraire doit trouver dare dare une solution pour se  « dépourrir la vie »  parce que les maths et elle, c’est une somme d’« embêtements » ! Un comble dans une famille où l’on est  X de père en fils. « Je ne savais pas que la grande école, c’était les Jeux Olympiques pour les parents », note avec justesse l’héroïne croquée par Rémi COURGEON en cossarde lunaire. Ce charmant petit roman relève avec une extrême drôlerie nos travers de géniteurs obnubilés par la réussite scolaire.

 

 

 

 

 

 

couv Le Mystère Ferdinand de MIM, illustré par Rémi COURGEON éditions MILAN

Le Mystère Ferdinand de MIM, illustré par Rémi COURGEON éditions MILAN, dès 3 ans.

« Une ville triste et désolée… des montagnes sévères… une forêt inquiétante ». Brrrr, l’entrée dans ce petit conte de Noël n’est guère engageante. Martin et sa mère-grand peuvent-ils vraiment se fier au colosse Ferdinand saisi par Rémi COURGEON avec des mains larges comme des battoirs ? Textes et dessins font monter le suspense, exploitant à fond les terreurs enfantines, jusqu’au renversement final.

 

 

 

 

 

 

extrait livre Timoto

 

 

 

 

 

Mon livre préféré

 

A chaque émission, Rémi, 9 ans, nous parle de ce qu’il a lu et aimé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette semaine : Enigmes au fil de l’Histoire – Résous 25 mystérieuses affaires de Victor ESCANDELL, adapté par Ana GALLO, traduit du catalan et de l’espagnol par Gemma SANJUAN et Mariam CHAIB BABOU, éditions SALTIMBANQUES, dès 6 ans. 

Un voyage à travers les temps, de la Préhistoire à l’époque contemporaine, en utilisant imagination et logique. Un livre-jeu classé par niveaux où l’on peut jouer en famille ou par équipe. Amusant et instructif !

 

 

 

 

 

 

Le micro en balade

 

 

 

 

portrait de May ANGELI (à gauche) et Janine KOTWICA
May ANGELI (à gauche) et Janine KOTWICA aux Visiteurs du Soir.

 

 

Rémi COURGEON a été l’un des Visiteurs du soir du Centre national de la littérature pour la jeunesse à la Bibliothèque nationale de France, une série de rencontres publiques avec les acteurs du monde des livres  – auteurs, scénaristes, illustrateurs, éditeurs, conteurs…  –  dans l’imposante bâtisse en forme de livre géant. Enfantillages est allé écouter l’auteure et illustratrice May ANGELI, virtuose de la gravure sur bois, présentée par son amie la critique, commissaire d’exposition et spécialiste de l’illustration Janine KOTWICA.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous retrouverons très bientôt May ANGELI pour une spéciale d’Enfantillages.

Le prochain invité des Visiteurs du soir est Thomas Lavachery le 7 février.

Gratuit sur inscription de 18h à 20h visites@bnf.fr 

Bibliothèque Nationale de France

Accès par l’entrée EST, face au 25 rue Émile Durkheim ou avenue de France, 75013 Paris.

01.53.79.49.49

Signalons aussi la rétrospective organisée à Evreux sur l’œuvre de May ANGELI du 25 janvier au 10 mars.

 

 

 

Tout nouveau tout beau

 

 

 

Comment parler de la maladie aux enfants ? La réponse en quatre livres.

 

 

 

couv C’est toi ma maman de LILIA, traduit de l’anglais par Caroline FAIT éditions MANGO JEUNESSE

 

 

C’est toi ma maman de LILIA, traduit de l’anglais par Caroline FAIT (éditions MANGO JEUNESSE, dès 3 ans) parle à la fois de l’adoption et de ce moment où, la maladie ou la vieillesse avançant, on devient tous un peu le parent de son parent. L’entrée dans l’album est déceptive : on est sûr que la maman, c’est le crocodile ventru des premières pages. Mais non, c’est Betty, la cane blanche au bec bleu, devenue mère à l’instant où le bébé l’a nommée ainsi ! Le récit bascule quand Betty perd la mémoire. Désemparée face au quotidien, elle se souvient, pourtant, des belles choses, « la caresse du vent, le parfum des feuilles, les couleurs des papillons… ».

C’est poignant et éloquent sur ce qui qui nous constitue profondément, et qui demeure, quand la maladie a rayé d’un trait nos capacités cognitives.

 

 

couv Au temps des cerises de France QUATROMME (illustré par Elsa ORIOL, collection « Bisous de famille », éditions UTOPIQUE

Dans Au temps des cerises de France QUATROMME (illustré par Elsa ORIOL, collection « Bisous de famille », éditions UTOPIQUE, dès 6 ans), «d’habitude, c’était hier ». Hier, quand Clotilde, insouciante, jouait encore avec maman à se faire des pendants d’oreille en cerises. Hier, avant « le cancer au cœur de pierre ».

Tout en douceur, au rythme du cerisier qui renaît aux beaux jours et des étirements du chat Pépère, l’espoir, lumineux, jaillit d’un récit grave mais sans noirceur.

 

 

 

 

Papa est en bas de Sophie ADRIANSEN illustré par Tom HAUGOMAT, éditions NATHAN

Papa est en bas de Sophie ADRIANSEN (illustré par Tom HAUGOMAT, éditions NATHAN, dès 10 ans) raconte, dans la voix d’une ado, la progression de la maladie orpheline qui emmure son père vivant. « Tout ce qui m’était inaccessible quand j’étais petite l’est devenu à papa ». Sa maladie sans nom, Paul la nargue en la surnommant
« Tartiflette », et son fauteuil motorisé, est rebaptisé  CGV pour « Chaise à Grande Vitesse », c’est dire s’il garde le sens de l’humour.

Un roman sensible et drôle, fidèle au conseil du Professeur Bernard : « Quand on ne peut plus ajouter de jours à la vie, il faut ajouter de la vie aux jours ».

 

 

 

couv Le Cimetière des mots doux d’Agnès LEDIG (illustré par Frédéric PILOT, éditions ALBIN MICHEL JEUNESSE

Dans Le Cimetière des mots doux d’Agnès LEDIG (illustré par Frédéric PILOT, éditions ALBIN MICHEL JEUNESSE, dès 5 ans), ce n’est pas le parent d’Annabelle qui est malade, mais son doux ami, Simon. Il
« était né avec l’âme d’un arbre » et lorsque la leucémie l’a emporté, c’est au pied du son chêne adoré que l’enfant survivant vient lui déposer des mots doux.

« Quand le chagrin est trop fort, il faut le jeter dehors. Les larmes sont là pour ça », dit cet album touchant sur le deuil à hauteur d’enfant.

 

 

 

 

couv Le Chevalier au chômage d’<strong>Alice BRIERE-HAQUET (illustré par Estelle BILLON-SPAGNOL, éditions FRIMOUSSE

 

On peut être brave, honnête et généreux, et pourtant, demeurer un Chevalier au chômage. Le héros d’Alice BRIERE-HAQUET (illustré par Estelle BILLON-SPAGNOL, éditions FRIMOUSSE, dès 8 ans) a obtenu son « master en dragons » à la sueur de son heaume et se sent prêt à sauver le monde entier. Mais son profil n’intéresse personne ! Dixit son bilan de compétences, ses chevaleresques qualités ne sont juste pas bankable sur le marché de l’emploi. Et dans les livres ? Une petite fable rigolote sur les galères des bac ++.

 

 

 

 couv de éditions FRIMOUSSE, L’Enfant de la pluie de Sandra LE GUEN et Olivier POG, illustré par Juliette BARBANEGRE

 

Dans un style tout à fait différent, toujours aux éditions FRIMOUSSE, L’Enfant de la pluie de Sandra LE GUEN et Olivier POG, illustré par Juliette BARBANEGRE, dès 7 ans, raconte la naissance de l’amitié entre Rain, le jeune Cambodgien et Arthur, le petit vacancier, au cours d’une jolie plongée dans la culture khmer.

 

 

 

 

 

 

 

 

couv de Be happy ! de Susie MORGENSTERN, illustré par Sébastien MOURRAIN, aux éditions DIDIER JEUNESSE

 

 

 

 

Terminons avec la merveille de Susie MORGENSTERN, illustré par Sébastien MOURRAIN, livre-disque aux éditions DIDIER JEUNESSE, Be happy ! Mes plus belles comédies musicales, un concentré de bonheur. Une fois par mois, enfants, Susie et ses sœurs grimpaient dans la DeSoto paternelle direction Broadway et ses comédies musicales, avec l’assurance «d’amasser assez de sourires pour les trente jours à venir, et peut-être pour la vie entière ». Ginger et Fred semblant flotter sur un nuage de barbe à papa, les plaisirs minuscules de Julie Andrews , « ni passé ni futur, seulement le présent, plein de bonne humeur et sans arrière-pensée »…. Les chefs d’œuvre de Gershwin, Bernstein et consorts sont tous là, contextualisés avec émotion par l’auteure.

Un pur shot de joie ! Suivons la prescription du Dr Morgentern : à écouter sans modération comme antidote idéal à la morosité !

Signalons qu’il  ne reste plus que quelques jours pour visiter l’exposition de la Philharmonie sur les comédies musicales.

Bonne lecture à toutes et à tous !

Suivez-nous et écrivez-nous sur Twitter @Enfantillages_ @DutheilFlorence
Ou à Enfantillages100.7@netc.fr
Facebook EnfantillagesL’Emission/Fréquence Protestante

©Florence Dutheil

Au sommaire d’Enfantillages : cliquez sur la date pour écouter !

 

27/03/2019 → Invitée : Dorothée de Monfreid

portrait de Dorothée de Monfreid

 

 

 

 

 

13/03/2019→ Invitée : Elisabeth BRAMI

portrait Elisabeth Brami

 

 

 

 

 

27/02/2019→ Invitée : May Angeli

May Angeli

 

 

 

 

 

13/02/2019 → Invité : Michel Van Zeveren

 

 

 

 

 

23/01/2019 → Invité : Rémi COURGEON

portrait de l'auteur Rémi Courgeon

 

 

 

 

 

09/01/2019 → Invité : Davide CALI 

photo auteur illustrateur Davide CALI

 

 

 

 

 

26/12/2018 → Invitée : Catherine GRIVE

 

 

 

 

 

12/12/2018  → Invité : Guillaume DUPRAT

 

 

 

 

 

28/11/2018  → Invité : Benjamin LACOMBE

 

 

 

 

 

14/11/2018 → Invitée : Catharina VALCKX

 

 

 

 

 

24/10/2018 → Invité : Serge BLOCH

 

 

 

 

 

10/10/2018 → Invité : Gilles RAPAPORT

 

 

 

 

 

26/09/2018 → Invités Marie DESPLECHIN et Claude PONTI

 

 

 

 

 

 

12/09/2018 → Invité : Jean-Philippe ARROU-VIGNOD

 

 

 

 

 

13/06/2018 → Invité : BARROUX