La Valeur de l’Homme du 03/10/2020

programme de la journée

« Penser avec la fiction »

Emmanuel Taïeb reçoit les philosophes Sandra Laugier, auteure de Nos vies en séries. Philosophie morale d’une culture populaire (Climats, 2019) et Gilles Vervisch, auteur de Star Wars. Le retour de la philo (Le Passeur, 2019).

La fiction et les séries en particulier sont éminemment démocratiques. Au sens où elles sont facilement accessibles, et qu’elles génèrent une activité « citoyenne » autour d’elles : la création de fan-clubs, de sites dédiés, et des interpellations de showrunners quand la série paraît s’éloigner de son esprit originel. Ces phénomènes sont loin d’être anecdotiques, car ils disent à quel point on peut adresser des questions aux séries, et constater qu’elles y répondent. Si la fiction nous regarde, elle peut aussi nous parler. Elle nous permet de penser, voire de transformer notre manière même de penser. Il y a donc une pensée de la fiction, une pensée par la fiction. La fiction nous autorise à analyser le monde. Mais elle fait encore plus : par son expérience égalitaire, elle redonne du pouvoir aux individus. Les séries c’est la vraie démocratie participative tant attendue. Cela fait longtemps, donc, que la fiction n’est plus assimilée au divertissement ou à une propagande. Non seulement, les œuvres fictionnelles fabriquent une culture partagée, mais elles font partie de notre biographie. Alors, comment les séries peuvent-elle changer notre monde intérieur ?

63e émission.

galerie photos