Le Pont des Arts du 22/04/2017

image podcast

programme de la journée

Exposition 21 rue La Boétie.

Cette exposition retrace la vie de Paul Rosenberg (1881-1959), un des plus grands marchands d’art de la première moitié du XXème siècle. Galeriste passionné et très professionnel, homme d’affaires avisé et amateur éclairé, il fut l’ami et l’agent des plus grands artistes de son temps (Picasso, Braque, Léger, Matisse, Masson, Laurencin) dont il savait sélectionner les chefs d’œuvre.

Il dut émigrer aux Etats Unis lors de la seconde guerre mondiale, et les œuvres qu’il n’avait pas pu exporter à Londres ou New York furent saisies par les nazis.

L’exposition montre comment cette tourmente politique généra le déplacement du centre mondial de l’art de Paris vers New York. Et comment la recherche des œuvres spoliées est toujours d’actualité.

Avec Sixtine de Saint Léger, responsable des expositions du musée Maillol

 

Exposition Olga Picasso.

Olga Khokhlova rencontra Picasso en 1917 lors de sa venue en France dans la troupe des Ballets russes. Ils se marièrent en juillet 1918, et elle devint le modèle par excellence de la période classique de Picasso. La reconnaissance accrue de l’œuvre de Picasso et l’ascension sociale du couple ne suffit pas à atténuer la mélancolie qui transparait de tous les portraits qu’il fait d’elle, probablement à cause des mauvaises nouvelles qu’elle reçoit de sa famille emportée dans la tourmente de la révolution russe. Seule la naissance de leur fils Paul semble lui apporter une heureuse douceur qui inspire à Picasso de nombreuses scènes de maternité souvent antiquisantes.
Mais Picasso rencontre Marie-Thérèse Walter et la violence des représentations d’Olga traduit la crise profonde traversée par le couple.

L’exposition cherche à mettre en perspective certaines oeuvres majeures de Picasso avec cette histoire personnelle.

Invitée : Emilia Philippot, conservateur général au musée Picasso.