Le Pont des Arts du 24/11/2018

image podcast

programme de la journée

Exposition «  Madagascar, arts de la grande île. »

 

Musée du Quai Branly-Jacques Chirac

Présentée jusqu’au 1er janvier 2019.

Ouverture tous les jours, sauf lundi, à 11h, nocturne les jeudi, vendredi et samedi jusqu’à 21h.

Interview d’Aurélien Gaborit, responsable des collections Afrique au musée du Quai Branly.

 

Après avoir replacé Madagascar dans l’espace et le temps, l’exposition montre l’art du monde des vivants, les objets du quotidien. Puis elle aborde largement le rapport entre les mondes invisibles et parallèles, et le monde des morts, qui marque profondément l’art de Madagascar.

A travers des pièces archéologiques aussi bien que des œuvres d’artistes vivants, l’exposition rend compte de l’art de la Grand Ile sur près de 10 siècles : par le dynamisme des expressions actuelles et la force des œuvres antérieures, les arts de Madagascar sont bien vivants aujourd’hui.

Titre : Poteau funéraire anthropomorphe
Légende : Poteau sculpté figurant une femme nue portant une cruche sur la tête, une main dans le dos, la gauche sur le ventre. Crocodile sculpté dans la partie basse.
Copyright : © musée du quai Branly – Jacques Chirac, photo Claude Germain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Exposition « Gustave Moreau, vers le songe et l’abstrait. »

Musée Gustave Moreau, 14 rue de la Rochefoucauld, 75009 Paris.

Présentée jusqu’au 21 janvier 2019.

Ouverture tous les jours sauf mardi de 10h à 17h15.

Interview de Marie-Cécile Forest, directrice du musée.

 

Gustave Moreau a laissé dans sa maison-atelier de nombreuses œuvres non figuratives qui posent questions : ces œuvres sont-elles préparatoires à des œuvres figuratives, ou de pures abstractions ?
Quelle est leur postérité ? Quel enseignement peut-on en tirer quant au processus créatif de l’artiste ?

L’exposition nous révèle que Gustave Moreau, ce chantre de la peinture introspective, souhaite avant tout, comme il l’écrit lui-même, nous entraîner « vers le songe et l’abstrait ».

Ceci nous est montré à travers une centaine de peintures et aquarelles éclatantes de couleurs dont certaines sont pour la première fois exposées.

Gustave Moreau (1826-1898)
Titre : Essai de couleur
Aquarelle, gouache et mine de plomb
sur papier vélin ; 28,7 × 23 cm
Paris, musée Gustave Moreau, Inv. 16010-348
© RMN-Grand Palais / Tony Querrec