Les échappées belles du 11/06/2021

Presque l’été, et déjà l’envie de ce qui court, s’échappe, rafraichit, fait sourire et roule. L’eau, non plus celle seulement, des rivages dont je parlais dans une émission récente, mais l’eau des ricochets pour le plaisir sans mélange, d’échappées, réellement. Images, chansons, deci-delà, comme ci et comme ça… L’eau vive, quelle belle association de mots ! On y est, on en est, de cette vivacité vibrionnante, petit filet discret ou cascade sur les pierres. Une image du bonheur. Un livre de Jean Giono, un film : « Des Alpes à Avignon, la Durance ne dort jamais dans son lit ». Pagnol aussi, la Manon des sources, fille de Jean de Florette. L’eau qui manque, l’effort sous le soleil. Et puis l’eau des fontaines nocturnes dans les villes, celle des fleuves emportés, les cours d’eau des peintres… Toute cette eau, la boire avec l’été qui vient.