Les impromptus du 25/06/2020

programme de la journée

Terminer le Requiem de Mozart ?

Le célèbre Requiem de Mozart, chef-d’œuvre vénéré depuis deux siècles de la musique religieuse catholique occidentale, doit en partie sa célébrité à son histoire posthume et à toutes les questions qu’il a suscitées autour de sa genèse et de son authenticité. Inachevé à la mort du compositeur, il est complété puis terminé par plusieurs musiciens contemporains. Interprètes et musicologues remettent régulièrement en question la version traditionnelle et parfois maladroite établie par Franz Xaver Süßmayr en 1792, et certains compositeurs ont tenté, au début du XIXe siècle de proposer de nouvelles versions.

 

Milos Forman : Amadeus
Academy Chorus, Orchestre de l’Academy of St. Martin-in-the-Fields, dir. : Sir Neville Marriner

Mozart, Requiem : Amen (fragment original)
Chorus Musicus Köln, Das neue Orchester, dir. : Christoph Spering

Mozart, Requiem : Lacrimosa (fragment original)
Chorus Musicus Köln, Das neue Orchester, dir. : Christoph Spering

Mozart, Requiem Eternam et Kyrie (1791)
Dunedin Consort, dir.: John Butt

Mozart-Eybler, Requiem : Confutatis  (1792)
Arnold Schonberg Chor ; Concentus Musicus Wien, dir. : Nikolaus Harnoncourt (2003)

Mozart-Süßmayr, Requiem : Lux aeterna (1792)
Barbara Bonney, Soprano ; Monteverdi Choir, English baroque Solists, dir. ; John-Eliot Gardiner

Seyfried, Libera me (vers 1800)
Gesualdo consort Amsterdam, Cristofori, dir. : Arthur Schoonderwoerd

Neukomm, Libera me (1821)
Kantorei Saarlouis, La Grande écurie et la chambre du Roy, dir. : Jean-Claude Malgoire