Midi Magazine du 02/04/2021

programme de la journée

PROTECTION DE L’ENFANCE : QUE FAIT LA REPUBLIQUE ?

Interdiction des placements à l’hôtel, nouvelles normes d’encadrement, aides à l’insertion à 18 ans : le gouvernement compte faire voter cette année une loi pour améliorer le sort des mineurs confiés à l’Aide sociale à l’enfance. Cette annonce a été faite le 27 janvier, par le secrétaire d’Etat chargé du dossier, Adrien Taquet. Elle suivait la diffusion d’un documentaire, dans « Pièces à conviction », qui dénonçait les modes de prise en charge des enfants par ladite Aide Sociale à l’Enfance : où en sommes-nous aujourd’hui ?

Photo Thierry Nectoux

LYES LOUFFOK répond aux questions de Florence Terray. Ancien enfant placé, il a raconté son parcours dans L’Enfer des foyers (J’ai lu). Parce que sa mère présentait des troubles psychiatriques, Lyes Louffok a été ballotté pendant 18 ans de familles d’accueil en foyers. Au total, il a changé huit fois de lieu d’accueil. Aujourd’hui, il a 26 ans, il est devenu éducateur spécialisé chez Caritas, organisation à but caritatif, et membre du Conseil National de la Protection de l’Enfance, le CNPE. Souvent invité sur les plateaux télé pour dénoncer les défaillances de l’Aide Sociale à l’Enfance, il s’est, petit à petit, imposé comme militant et porte-parole de la cause de l’enfance.