Vendredi-Culture du 03/07/2020

programme de la journée

Un entretien sonore qui sert de fil conducteur à ce portrait de Louis Poirier, professeur d’histoire et de géographie, né en 1910, qui a choisi en 1939 pour publier « Au château d’Argol », le pseudonyme de Julien Gracq, «un nom râpeux, qui heurte un peu l’oreille».