François Kersaudy : Lord Mountbatten

Date de publication : 24/05/2021

«J’ai la faiblesse congénitale de penser que je peux tout faire !»

Il est vrai que sa vie durant, l’amiral Lord Louis Mountbatten (1900-1979) fut habité par le feu sacré et béni des dieux : né prince de Battenberg, allemand d’origine mais anglais d adoption, arrière-petit-fils de la reine Victoria, ce grand meneur d hommes, d’une beauté renversante et d une singulière vivacité d’esprit, était également doté d’un charme irrésistible et d’une volonté de fer.

Refusant de jouer les riches oisifs après son mariage avec l héritière multimillionnaire Edwina Ashley, Mountbatten marche sur les traces de son père et poursuit une brillante carrière dans la Royal Navy. Il s’illustre durant la Seconde Guerre mondiale, avant d’être nommé par Winston Churchill chef des opérations offensives contre les côtes de l’Europe occupée, puis commandant suprême des forces alliées en Asie du Sud-Est, qu’il libère du joug japonais.

Promu malgré lui vice-roi des Indes, il sera, avec l’aide de Nehru et de Gandhi, le principal artisan de l’indépendance de l’Inde et du Pakistan en 1947. Devenu ensuite commandant des forces de l’Otan en Méditerranée et chef d’état-major de la Défense britannique, cet Amiral de la Flotte exceptionnel prendra en 1965 une retraite méritée, avant de périr assassiné par l IRA en Irlande. Militaire et diplomate accompli, voyageur au long cours, « Dickie », comme l’appelaient ses intimes, était aussi champion de polo, passionné de cinéma et grand amateur de voitures de sport.

Ambitieux, vaniteux et téméraire, ce diable d’homme a traversé le XXe siècle comme un météore, et le talent de plume de François Kersaudy, dans son ouvrage Lord Mountbatten – L’étoffe des héros, paru aux éditions Payot et Rivages, nous le rend incroyablement attachant.

Actuellement professeur à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, François Kersaudy a enseigné à l’Université d’Oxford. Spécialiste d’histoire diplomatique et militaire contemporaine, il est l’invité de Claude Boulanger et de Catherine Parisot dans ce Midi-Magazine du lundi 24 mai à 12h05 sur notre antenne (100.7 FM / web / DAB+). A réécouter très vite en podcast.