La plume et la plaie

Date de publication : 08/02/2021

Secoué par le premier conflit mondial dont il a rapporté les soubresauts d’Anvers à Constantinople, comme par le sort des bagnards en Guyane, des prisonniers de l’armée française en Afrique du Nord, des Juifs dans les ghettos, des prostituées en Amérique du Sud, le grand reporter Albert Londres, intègre et engagé, s’est voué corps et âme à donner une voix aux opprimés. Ses comptes rendus pour Le Matin, L’Excelsior ou Le Petit Parisien provoquèrent des débats sans fin et incitèrent parfois les législateurs à réviser leurs certitudes.

Quatre-vingt ans après avoir questionné le monde, son mantra de journaliste (« Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie ») figure toujours en bonne place au fronton d’une profession trop souvent malmenée. Nourri de sources nouvelles, agrémenté de photographies méconnues ou inconnues (souvent prises par l’intéressé lui-même), cet ouvrage revient sur le parcours d’Albert Londres en replaçant plus avant sa quête dans son contexte, en la confrontant aux travaux de ses contemporains et en soulignant ses particularités et originalités.

Claude Boulanger reçoit Benoît Heimermann, l’auteur de Albert Londres, la plume et la plaie (éd. Paulsen – 2020), dans son Midi-Magazine ce lundi 8 février à 12h05 sur nos 100.7 FM. Cette émission sera en réécoute en podcast.