Tous les livres

Date de publication : 23/09/2020

Auteur : Chevy Stevens

C’est haletant. En cette rentrée tourmentée, Chevy Stevens nous offre un nouveau thriller psychologique : Jamais tu ne me quitteras. Dans la même veine que ses précédents romans, il y est question d’une femme, Lindsey, qui subit violences et pressions de la part de son mari, Andrew. Avec lui, elle a eu une fille, Sophie. Un soir, elle décide de fuir son époux : elle lui donne à son insu des somnifères et quitte la maison en emmenant sa fille, tant elle ne supporte plus cet homme possessif et dominateur, et pervers narcissique en l’occurrence.

Andrew se réveille le lendemain en état de choc, seul au logis. Il part à la recherche de son épouse et de sa fille, mais il a un accident dans lequel il tue un homme. Responsable, il est condamné à dix ans de prison.

Le temps a passé. Lindsey et sa fille se sont reconstruites dans une autre ville mais un jour, elles prennent conscience qu’Andrew rode dans les parages. Lindsey prend peur, repensant au passé. En revanche Sophie, qui a grandi, garde de bons souvenirs de son père. Elle voudrait croire en son changement et lui reparler.

L’auteure s’était faite remarquer pour son best-seller Séquestrée, vainqueur de l’International Thriller Writers Award for Best First Novel, (Prix international pour un premier roman dédié aux auteurs de thrillers). C’était le tome d’une série, suivi par Il coule aussi dans tes veines et Des yeux dans la nuit. Une trilogie dominée par les manipulations mentales, des liens intrafamiliaux complexes et faillibles et de douces femmes cachant des hommes fous et sans scrupules.

Jamais tu ne me quitteras, un triptyque sur une famille déchirée par des relations parentales tendues qui tente de se reconstruire avec le temps, est à l’acmé de la psychologie criminelle. On s’attendait cependant à un suspens plus important en arrivant à la partie finale, hélas trop prévisible. Néanmoins, le suspens est garanti dans ce livre, qui met en avant d’une façon plus que réaliste le schéma de pensée du pervers narcissique, duquel découlent des violences conjugales et une emprise psychologique excessive.

Par Eitanite Partouche

Acheter