L’Église réformée de France (1938-2013)

Date de publication : 05/04/2021

L’Église réformée de France (E.R.F.) est l’héritière des églises apparues au XVIe siècle dans le sillage réformateur de Jean Calvin. Son nom est lié à celui de Marc Boegner, qui présida son Conseil national à partir de 1938.

Pourtant, cet ouvrage est le premier consacré à l’histoire de l’E.R.F., depuis sa renaissance au XXe siècle sur les cendres de l’Église concordataire jusqu’à l’union, en 2013, entre réformés et luthériens, en passant par la seconde guerre mondiale.
Bien qu’ultra-minoritaire dans une France catholique marquée désormais par la progression des évangéliques, l’E.R.F. reste une voix écoutée. Elle incarne une présence particulière au monde, portée par une identité forte, ainsi que le met en lumière ce panorama vivant et documenté.

Dans cet ouvrage récemment paru, le spécialiste de l’histoire du protestantisme, Pierre-Yves Kirchleger, associé à Anne Dollfus, présente donc le chemin – parfois difficile – qui a mené à la naissance de l’ERF en 1938 puis à celle de l’EPUDF, en 2013. Dans cette première émission nous examinerons quelques points forts de cette dense et riche histoire qui nous conduira jusqu’en 1945. Une seconde émission nous amènera jusqu’en 2013.

L’histoire de L’Église réformée de France, première partie, c’est dans ce Clin d’œil animé par Hélène Guicharnaud qui reçoit Pierre-Yves Kirchleger, lundi 5 avril à 13h45 sur notre antenne, puis à retrouver en podcast.