Les mémoires de Kahn

Date de publication : 16/09/2021

Aujourd’hui, après soixante-deux ans de carrière dans la presse, Jean-François Kahn a écrit un livre Mémoires d’outre-vies (tome 1) paru le 5 mai 2021. Il y raconte tout, sa vie, ses rencontres et fait aussi son autocritique sur ses souvenirs… parfois erronés. 

Né le 12 juin 1938, il suit d’abord une formation d’historien et devient professeur d’histoire. Mais en 1959, il décroche un stage dans le journal Paris Presse. C’est le point de départ d’une longue carrière de journaliste. Il travaillera successivement pour Le Monde, l’Express puis en radio sur Europe 1. Il couvrira différents théâtres de conflits : la guerre d’Algérie et celle du Vietnam mais aussi plusieurs guerres civiles. Il a écrit de nombreux livres : Tout change parce que rien ne change (Paris, 1994) ou encore Les Bullocrates (Paris, 2006).

Dans Midi Magazine, Jean-François Kahn revient sur son dernier livre, et aussi sur différents moments de sa vie. Il livre une définition de la mémoire du journaliste, de l’écrivain, bref d’un homme confronté à une forme de réécriture de l’histoire, faite de « souvenirs » créés de toute pièces et de « petits aménagements » de la réalité. Il nous parle aussi de la formation de son père, et de l’étude de l’histoire qui a influencé ses goûts, rappelle les faits marquants de sa génération, de la guerre d’Algérie au communisme.

Jean-François Kahn, interview par Michelle Gaillard, c’est à retrouver en Podcast sur notre site.