La monarchie britannique et l’Église (1/2)

25sep18h0019h00La monarchie britannique et l’Église (1/2)18h00 - 19h00 AnimateurMoachon LaurenceÉmissionSamedi Magazine

Résumé de l'émission

Ce mois de septembre une autre nouveauté dans la grille des émissions de Fréquence Protestante.

Le Samedi Magazine, animé par Laurence Moachon, le 4e samedi du mois à 12h05 sera consacré à l’actualité internationale du point de vue culture et religion et aussi sous un angle touristique.

Pour la première émission de rentrée, le 23 septembre 2023, la visite d’État en France du roi Charles III d’Angleterre est l’occasion de parler de : la « Monarchie britannique et l’Église ». Un sujet vaste qui va occuper deux émissions successives du Samedi Magazine, avec pour invitée Catherine Parisot, agrégée d’Anglais, animatrice à Fréquence Protestante de l’émission « so british » et passionnée d’histoire et culture britanniques.

La première émission couvre les six siècles entre le premier roi d’Angleterre (couronné roi des Anglos-saxons en 925) et la Réforme Anglaise. Mais avant le Xe siècle, il y avait à la fois des chrétiens et des chefs de royaumes dans le îles britanniques. “L’histoire ecclésiastique du peuple Anglais”, écrite par un moine et érudit, le vénérable Bede , au début du 8e siècle, constitue une source précieuse d’informations sur les premiers siècles. On y voit, par exemple, en 156, le roi Lucius de Bretagne envoyer des émissaires au Pape Eleuthère pour réclamer des prêtres pour convertir la Bretagne insulaire ou encore le moine bénédictin Augustin accueilli par le roi du Kent Ethelbert, et sa femme Berthe (fille du roi mérovingien de Paris et chrétienne). Le roi comme ses sujets n’étaient pas chrétiens mais il permit à Augustin de séjourner dans la vieille église St. Martin et d’y prêcher. Il est, en quelque sorte, à l’origine du destin historique de Cantorbéry, aujourd’hui’hui siège du Primat de l’Église d’Angleterre.

Pour la partie touristique l’émission invite : à une brève découverte de Cantorbéry et de sa fameuse cathédrale, mais aussi à une courte visite de l’abbaye de Westminster construite par Édouard le Confesseur au onzième siècle et même à aller voir la tapisserie de Bayeux qui retrace la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, toujours au onzième siècle. Le deuxième volet (le 28 octobre) s’étendra aussi sur 6 siècles : de la Réforme Anglaise à nos jours. On y démêlera le vrai et le faux sur la personnalité d’Henry VIII et son rôle exact dans les origines de l’Anglicanisme. Nous poursuivrons notre exploration des dynasties britanniques, cette fois, avec les Stuart, les Hanovre, les Saxe Cobourg et aujourd’hui les Windsor.

Réécouter l'émission