juin, 2022

11juin12h5513h00Le sang de Robespierre12h55 - 13h00 Animateur: Jean-Pierre Gueno Émission:Instants d’Histoire

Résumé de l'émission

Le sang de Robespierre

Paul François Jean Nicolas de Barras, dit le Vicomte de Barras, était né le 30 juin 1755 à Fox-Amphoux, non loin de Saint-Maximin la Sainte Baume dans une famille de vieille noblesse provençale. C’est lui qui va superviser l’arrestation de Robespierre sous la terreur en 1794.   Il y a toujours une tache de sang sur un trésor d’archive du Musée Carnavalet, à Paris. 27 juillet 1794 : on arrête Robespierre et ses amis, mais personne n’ose les incarcérer. La Commune de Paris prend fait et cause en leur faveur. Les insurgés en liberté se réfugient à l’Hôtel de Ville pour y constituer un gouvernement provisoire. Ils sont à nouveau condamnés à mort par les députés. Vers deux heures du matin, une troupe dirigée par le député Barras envahit les lieux pour en finir. Au moment même où Robespierre est le dernier à signer son nom au bas d’un appel à l’insurrection des parisiens, la porte de la salle qui les héberge vole en éclats. Le député Le Bas se suicide; le frère de Robespierre saute par une fenêtre et se brise la jambe. Robespierre reçoit une balle dans la mâchoire sans que l’on sache précisément si le gendarme nommé « Merda » vient de tirer sur lui ou si Robespierre vient d’essayer de se suicider. Il s’écroule, et tache de son sang la feuille de papier où il vient d’inscrire les deux premières lettres de sa signature : « R » et « O » …  Les chirurgiens  le « réparent » sommairement, avant de le laisser partir vers l’échafaud… Robespierre est exécuté le lendemain avec une vingtaine de condamnés. Leurs vingt-deux têtes sont placées dans un coffre, et leurs troncs rassemblés sur une charrette. On jette le tout dans une fosse commune du cimetière des Errancis où l’on répand de la chaux, afin d’effacer toute trace, en oubliant la fameuse tâche de sang qui immortalise l’instant de l’arrestation de Robespierre.

Réécouter l'émission