juin, 2021

02juin22h0023h15« Nous avons chanté le Largo de Haendel. C’était une manière d’affirmer notre volonté de ne pas mourir. J’avais cette volonté. Je pense que, de moi-même, je n’aurais pas plongé dans le pessimisme car je savais que j’en mourrais. J’ai réagi. » Bertrand Herz22h00 - 23h15 Animateur: Karine Sicard Bouvatier Émission:Déportés : leur ultime transmission

Résumé de l'émission

Épisode 03 : Bertrand Herz, déporté à 14 ans et Octave, 14 ans.


Début septembre 1942, Bertrand Herz doit fuir Paris et les persécutions nazies avec sa famille. Il est arrêté par la Gestapo à Toulouse le 5 juillet 1944, à l’âge de 14 ans, avec son père, sa mère et sa sœur. Tous sont déportés en Allemagne. Le voyage par train, en fourgon à bestiaux, dure six jours. Bertrand et son père, internés au camp de travail de Buchenwald, sont transférés en décembre 1944 au sein du Kommando de Niederorschel, camp satellite situé à 80 kilomètres. Le 11 avril 1945, il est libéré. Il rentre seul à Paris.


Auteure et photographe, Karine Sicard Bouvatier a organisé de 2018 à 2020 des rencontres entre les derniers témoins de la Shoah et des jeunes du même âge qu’eux à l’époque de leur déportation. Consciente que la transmission de la mémoire des rescapés des camps de concentration s’impose aujourd’hui plus que jamais, elle a fixé  leurs échanges bouleversants dans un ouvrage, Déportés, leur ultime transmission aux Éditions de la Martinière.

Réécouter l'émission