Vladimir Cosma, visite impromptue…

Date de publication : 25/11/2020

Qui ne connaît pas le fameux air « Dreams Are My Reality » interprété par Richard Anderson dans le film « La Boum », avec une Sophie Marceau adolescente, qui vit ses premiers amours ? Derrière ce morceau, une figure phare de la musique de film en France : Vladimir Cosma.

Né en 1940 à Bucarest, Vladimir Cosma est compositeur, violoniste et chef d’orchestre. Depuis 1968, date à laquelle Yves Robert lui demande de composer la musique de son film « Alexandre le bienheureux », Cosma n’a plus jamais arrêté, signant les bandes son de la plupart des grands moments de cinéma de toutes les décennies : du « Grand blond avec une chaussure noire » au « Dîner de cons » en passant par « Le Père Noël est une ordure », « L’As des as » et autres « Aventures de Rabbi Jacob ». La liste des réalisateurs avec lesquels il a travaillé ferait pâlir le tapis rouge des marches cannoises !

Mais ce n’est pas tout : Vladimir Cosma a aussi composé du jazz pour des personnages célèbres : Chet Baker, Toots Thielemans ou encore Stéphane Grapelli, et des chansons pour Nana Mouskouri, Diane Dufresne, Marie Laforêt, Guy Marchand…

Ses créations mondiales ne se comptent plus : comédies musicales, opéras ; il a aussi dirigé de grands orchestres symphoniques et des solistes prestigieux.

Cet homme que tout le monde connaît par musique interposée, viendra répondre aux questions de Caroline Pastorelli pour un Impromptu de Fréquence Protestante, en direct le 26 novembre 2020 à 13h15 sur 100.7 FM. À retrouver en direct et en podcast ici.