Gabriel Fauré, un pianiste dans la continuité du romantisme

Date de publication : 02/10/2020

Gabriel Fauré (1845-1924) occupe une place à part dans l’école musicale française : refusant la séduction brillante de la musique symphonique, alors à la mode, il a exploré les sortilèges de la mélodie de la musique de chambre et de la musique de piano, composant une musique raffinée, dans un langage musical qui lui est propre. Hors du temps, en quelque sorte.

Cette émission présente sa première période créatrice, jusqu’en 1886, dans la continuité du romantisme. On y entend sa première œuvre pour piano, composée à 18 ans : les Trois Romances sans Paroles, et sa première œuvre pianistique d’envergure : le Premier Nocturne.

Vous pouvez ré-écouter Paul-Hubert des Mesnards sur Gabriel Fauré dans l’émission Promenades Musicales du samedi 3 octobre à 18h en replay sur sur notre site internet frequenceprotestante.com