Hommage à Bernard Cottret

Date de publication : 15/07/2020

Les auditeurs de Fréquence Protestante viennent de perdre un ami.

Bernard Cottret, historien, est mort brusquement, le lundi 13 juillet au matin, à l’âge de 69 ans.

Spécialiste de l’Angleterre à l’époque moderne et de la Réforme, Bernard Cottret ne s’est pas contenté d’explorer ce vaste champ d’étude. En compagnie de son épouse Monique, elle-même historienne spécialiste du jansénisme, il a publié une biographie de Jean-Jacques Rousseau et préparait une vaste fresque au sujet du siècle des Lumières.

Protestant passionné, grand admirateur de Calvin – dont il avait raconté la vie et décrit l’œuvre immense dans un remarquable ouvrage, Bernard Cottret savait aussi penser l’altérité. Il reconnaissait que les protestants ne s’étaient pas toujours bien comportés face aux catholiques. Il détestait les idées reçues, la paresse intellectuelle. Dans les débats publics d’aujourd’hui, ce savant ne se privait pas de briser les clichés. C’est ainsi qu’il estimait le Brexit non comme une incongruité, mais comme un geste politique conforme à la culture des britanniques. Et Boris Johnson non pas comme un épigone de Donald Trump mais comme un homme d’État caché sous l’excentrique.  

Passionné de musique, aimant la vie, cet homme de science fidèle et tendre – dans un monde académique trop souvent traversé par les rivalités – laisse une œuvre considérable dont la qualité littéraire et la richesse des analyses éclaireront longtemps le grand public autant que les universitaires.

Frédérick Casadesus

En hommage, Fréquence Protestante rediffuse aujourd’hui à 12 h 05 le numéro de Midi Magazine consacré à Bernard Cottret, enregistré par Claudine Castelnau en 2016.