C’était Merkel

Date de publication : 14/06/2021

Angela Merkel vient de l’Allemagne de l’Est, époque soviétique. Elle sait ce que la liberté veut dire. Scientifique, protestante et divorcée, elle a su s’imposer dans un milieu hostile. C’est une tacticienne machiavélique, qui a épuisé quatre présidents français.

En Allemagne, son nom est même devenu un verbe. « Merkeliser », c’est avancer à petits pas, sans éclat, mais arriver au but. Angela Merkel est aussi une femme de valeurs, qui a accueilli des centaines de milliers de réfugiés et qui s’est dressée contre Donald Trump.

Le livre de Marion Van Renterghem, C’était Merkel (éd. Les arènes) est son histoire, son portrait le plus juste, le plus passionnant.

Marion Van Renterghem est grand reporter. Elle a remporté de nombreux prix de journalisme, dont le prix Albert-Londres. Elle a très largement complété et réécrit sa première biographie, Angela Merkel, l’ovni politique, parue en 2017. Ce récit est le fruit de plusieurs années d’enquête auprès des amis d’enfance, des compagnons de route et des adversaires de la chancelière allemande : une femme qui a marqué l’Histoire.

Marion Van Renterghem est l’invitée, avec Hélène Miard-Delacroix, professeur de civilisation contemporaine allemande et notamment co-auteure de Ennemis héréditaires ? Un dialogue franco-allemand (éd. Fayard) de Claude Boulanger dans un Midi-Magazine spécial Angela Merkel, ce lundi 14 juin à 12h05 sur notre antenne (100.7 FM / web / DAB+). Une émission à retrouver par la suite en podcast.