Contre la mode du développement personnel

Date de publication : 04/06/2021

Depuis le début des années 90, les livres dits de « développement personnel » envahissent les librairies. Ce sont autant d’accroches sucrées : « Le bonheur, c’est maintenant », ou encore « Vous êtes votre meilleur ami ». Et il paraît que cette mode ne se dément pas.

Qu’y a-t-il donc derrière ce monde de fausse douceur ? Que se cache-t-il derrière ces ouvrages qui nous appellent au bien-être ? Thierry Jobard, 48 ans, est responsable du département Sciences Humaines à la librairie Kléber à Strasbourg. Il a publié en avril dernier un essai coup de gueule Contre le développement personnel dans la collection des Incisives chez l’éditeur Rue de l’Échiquier. Dans son introduction, il nous prévient : « Le développement personnel est probablement l’une des plus belles inventions de notre temps. Il serait injuste de de ne pas lui accorder l’attention qu’il mérite ». En réponse aux questions de Florence Terray, Thierry Jobard démonte les mécanismes de cette idéologie : le développement personnel constitue une exploitation de soi par soi et conduit à un modèle de société fondé sur la performance permanente et sur un délitement des liens.

Thierry Jobard est l’invité de Florence Terray dans son Midi-Magazine ce vendredi 04 juin à 12h05 sur notre antenne (100.7 FM / web / DAB+). Une émission à retrouver très vite en podcast.