Coupe de cheveux et pilosité : entre marqueur de l’identité et norme sociale

21aoû16h4517h00Coupe de cheveux et pilosité : entre marqueur de l’identité et norme sociale16h45 - 17h00 AnimateurBoyer ChloéÉmissionÇa se passe près de chez vous

Résumé de l'émission

Reportage à l’expo « Des cheveux et des poils », présentée au musée des Arts Déco jusqu’au 17 septembre. Cette rétrospective de l’histoire des modes capillaires du 15ème siècle à nos jours présente plus de 600 œuvres, entre des pièces de collection de barbiers et de coiffeurs de rois, à un éventail des savoir-faire de la coiffure, illustré par les pointes du métier : Léonard Autier (le coiffeur de Marie-Antoinette), Monsieur Antoine, les sœurs Carita, Alexandre De Paris… Jusqu’aux coiffeurs studio récent. 
Des spots publicitaires liés aux coupes de cheveux et aux rasoirs aux affiches mettant en scène les styles capillaires des stars, l’on se rend également compte que de nombreuses injonctions sociales se cachent derrière les pratiques esthétiques. En plus de l’effet de mode, nos coupes de cheveux en disent beaucoup sur notre statut social, nos revendications et, encore plus aujourd’hui, sur notre identité. Nous avons discuté de cet aspect sociétal avec Denis Bruna, historien et commissaire de l’expo qui nous a montré qu’aucune époque n’a réellement échappé aux normes esthétiques… Le reportage contient aussi le point de vue des visiteurs, que ce soit sur leur époque capillaire préférée, leur rapport à leur pilosité, ou leurs coupes de cheveux rêvées. L’occasion de réfléchir à sa coupe du moment !
  
Denis Bruna, docteur en histoire de l’art, conservateur en chef du département mode et textile du musée des Arts Décoratifs, chargé des collections antérieures à 1800 et commissaire de l’exposition « Des cheveux et des poils ».

Réécouter l'émission