Le lien de l'objet qui aliène

06jan12h5513h00Le lien de l'objet qui aliène12h55 - 13h00 AnimateurGueno Jean-PierreÉmissionLe souffle du Diable et le soupir de Dieu

Résumé de l'émission

Le lien de l’objet qui aliène. Le 6 février dernier, c’était la journée mondiale sans smartphone. Nous ne nous en sommes pas rendu compte, le regard toujours rivé sur notre écran. Pourquoi le 6 février : c’est le jour de la saint Gaston et nous n’avons pas oublié la célèbre chanson du regretté Nino Ferrer : “Gaston y’a l’téléfon qui son, Et y’a jamais person qui y répond”. En 2021, dans son album « Nonante-cinq », la chanteuse Angèle a consacré sa chanson « Amour, Haine et Danger » aux dangers des objets qui nous gouvernent en général et du smartphone en particulier.

https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=Amour%2C+Haine+et+Danger+#fpstate=ive&vld=cid:4a850eae,vid:g3vR_A8wZTw

J’écoute les notes en fois deux, mais quand j’en fais ça dure dix minutes J’ai pas tant de choses à dire, j’crois que je veux juste qu’on m’écoute (Qu’on m’écoute) Tout ça dans un objet (Hey) Tout ça dans un objet (Hey) Amour, haine et danger, -er, -er On me dit qu’j’suis addict, c’est pas d’ma faute Je culpabilise quand j’regarde la vie des autres Et si on détruisait ce qui tient dans nos mains Mode avion activé au moins jusqu’à demain Un humoriste a récemment dessiné l’arrivée de nouveaux pensionnaires aux portes du Paradis : ils se présentent tous devant saint Pierre les mains non pas jointes mais aussi vides qu’ouvertes : leur smartphone est resté sur terre. Il n’a pas suivi la migration de leur âme. Il n’y a ni réseau ni fonction GPS au paradis. Les nouveaux arrivants ont l’air de s’orienter en lisant dans les lignes de leurs mains. Il suffit de lui rajouter la première lettre de l’alphabet, la reine des voyelles, pour que le mot lien se transforme en alien. Nous devrions de temps à autres activer le mode avion de nos smartphones à l’exemple d’Angèle. Histoire de voyager en nous-mêmes en regardant passer nos semblables « zombiphones » dans la rue.

Jean-Pierre Guéno

Réécouter l'émission