janvier, 2023

21jan12h5513h00Le lien du catéchisme et de la mauvaise foi12h55 - 13h00 Animateur: Gueno Jean-Pierre Émission:Le souffle du Diable et le soupir de Dieu

Résumé de l'émission

Le lien du catéchisme et de la mauvaise foi

Il arrive trop souvent qu’un élu en service commandé vienne réciter sans une véritable conviction, et sans enthousiasme particulier son catéchisme sur les plateaux des chaînes d’information : pour le spectateur ou pour l’auditeur, l’exercice relève alors de la purge, d’une forme de corvée dont l’élu ne sort pas indemne. En laissant au vestiaire ou dans le salon de maquillage sa bonne foi, en préférant le nez de Pinocchio à celui de Cyrano, en endossant la panoplie de l’automate, en hypothéquant sa sincérité et donc sa crédibilité, il ou elle devient une machine à démotiver.  Trop nombreux sont les solistes qui interprètent mot pour mot leur monologue pour éléments de langage et langue de bois préfabriqués, et qui en viennent à saouler ceux qu’ils devraient convaincre. Alors il faut avaler la potion amère avec son goût d’huile de foie de morue frelatée qui aurait été appauvrie en Oméga-3. La démocratie fait ici penser aux premières minutes de la mythique série « Mission impossible » créée dans les années 1960 et remise en vogue dans les années 1980 : dans chaque épisode, l’équipe reçoit des instructions laissées sur une cassette ou sur un support numérique qui s’autodétruit après son écoute. A chaque épisode, la langue de vent du locuteur autodétruit une  parcelle de démocratie pendant son écoute. La démocratie est comme la planète : sa couche d’ozone est fragile. Elle est sensible à cette vaporisation de néant qui caractérise trop de discours sans vrais projets émis par des orateurs qui se transforment en bombes aérosols ou en piètres extincteurs.

Foin de mauvais catéchisme. Nous pourrions être tentés de composer une prière adressée à certains de nos élus lorsqu’ils ont tendance à devenir des hommes et des femmes de peu de foi, voire de mauvaise foi. « Notre élu qui parlez devant un hémicycle désert et qui sévissez devant la mousse des micros et sous  le feu des projecteurs protégez nous du vide, protégez-vous du bide et délivrez-nous de l’indifférence. »

Jean-Pierre Guéno

Réécouter l'émission