mars, 2021

31mar13h1513h45L’expérience universelle de la douleur et miracle de sa disparition13h15 - 13h45 Animateur: John Lim Émission:L’aumônerie des hôpitaux

Résumé de l'émission

L’expérience universelle de la douleur et miracle de sa disparition. Avec Yannis Constantinides, philosophe
Le nouveau culte du corps: dans les pas de Nietzsche. Actualité de la philosophie. Paris: François Bourin Éditeur, 2013. ( EAN : 9782849412831 )
Dans une note posthume de 1885, Nietzsche appelle de ses voeux « une sorte de divinisation du corps, à cent lieues de la philosophie d’ascète que régit le principe « Dieu est esprit » ». Il réfute en effet le dualisme traditionnel en même temps qu’il rejette toute vision étriquée du corps. Il ne s’agit pas pour lui de souscrire à un matérialisme strict, mais de montrer que la plus haute spiritualité s’enracine dans les fonctions les plus élémentaires de l’organisme.
Le jeune Alexis de Tocqueville, explorant le désert américain en 1831, écrit un soir de communion avec la nature ces mots profonds : « D’où vient que les langues humaines qui trouvent des mots pour toutes les douleurs, rencontrent un invincible obstacle à faire comprendre les plus douces et les plus naturelles émotions du coeur ? Qui peindra jamais avec fidélité ces moments si rares dans la vie où le bien-être physique vous prépare à la tranquillité morale et où il s’établit devant vos yeux comme un équilibre parfait dans l’univers, alors que l’âme, à moitié endormie, se balance entre le présent et l’avenir, entre le réel et le possible, quand, entouré d’une belle nature, respirant un air tranquille et tiède, en paix avec lui-même au milieu d’une paix universelle, l’homme prête l’oreille aux battements égaux de ses artères dont chaque pulsation marque le passage du temps qui pour lui semble ainsi s’écouler goutte à goutte dans l’éternité ? »
C’est cette expérience universelle de la douleur et du miracle de sa disparition que nous développerons au cours de cette émission.

Réécouter l'émission